VIDEO. Précarité étudiante : "Vivre avec 100 € par mois, c'est compliqué", témoigne Billel

"C'est pas du tout loin de la galère. Heureusement qu'il y a les parents, sinon ça serait impossible." Billel est étudiant. Et aujourd'hui, il vit avec 100 euros par mois. Il s'est rendu à une distribution alimentaire dont il a pris connaissance en voyant les images d'une distribution par l'association Linkee. "Je suis venu en courant parce que voilà... j'ai enfreint les règles du confinement, enfin du couvre-feu mais c'est pas grave, la jeunesse, aujourd'hui, elle a besoin de manger, elle est dans une galère pas possible donc c'est essentiel qu'on ait des choses comme ça", confie-t-il. Emma, une autre étudiante, raconte aussi comment elle doit composer avec la solitude mêlée à la charge de travail. "Je ne viens pas d'ici, j'ai pas d'amis, j'ai pas ma famille qui est là, puis c'est une année qu'on passe en concours donc c'est une année assez sportive on va dire. Donc c'est assez… c'est pas facile", raconte l’étudiante. Lors de la rentrée, 74 % des jeunes ont estimé connaître des difficultés financières.