VIDEO - « Pas de pilote dans l'avion » : Emmanuel Macron pas épargné chez Pascal Praud

·1 min de lecture

Bientôt un troisième confinement ? La question est sur toutes les lèvres depuis plusieurs jours, d'autant plus que la situation sanitaire en France se dégrade avec l'arrivée de nouveaux variants du coronavirus et une pression hospitalière importante. Ce mercredi 27 janvier, à l'issue d'un nouveau Conseil de défense, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal a souligné "l'efficacité relative, réelle mais pas suffisante" du couvre-feu pour ralentir la progression du virus. Dans l'émission L'Heure des Pros sur CNews, ce jeudi 28 janvier, les chroniqueurs étaient invités à rebondir sur l'hypothèse d'un troisième confinement qui pourrait être décrété prochainement par Emmanuel Macron. Une possibilité qui a fait réagir Jérôme Béglé, directeur adjoint de la rédaction du Point. Pour lui, le président de la République donne "l'impression qu'il n'y a pas de pilote dans l'avion". Et d'ajouter : "Je le crois un peu dépassé par les évènements si vous voulez le fond de ma pensée."

Pascal Praud et ses différents chroniqueurs ont mis sur la table deux hypothèses pour décoder la situation sanitaire dans laquelle se trouve actuellement la France. Dans un premier temps, le présentateur a évoqué l'hypothèse d'un Emmanuel Macron "machiavel" qui prépare "depuis huit jours un reconfinement annoncé en faisant monter Jean-François Delfraissy, des gens qui sont alarmistes pour dire au fond : 'Je n'y suis pour rien, regardez ce sont les autres qui décident. J'ai tout fait pour empêcher ce confinement'." (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Olivier Véran encore attaqué : "Qu'il arrête de nous regarder de haut !"
Melania Trump pas vraiment fusionnelle avec Donald Trump à Mar-a-Lago...
"Le président cocotte" : Emmanuel Macron raillé par ses ministres
Jean-Michel Blanquer et Roselyne Bachelot tapent du poing sur la table : passe d’armes en Conseil de défense
VIDÉO - « Gabriel Attal pourrait être le petit fils de Le Drian » , la petite blague de Patrick Cohen