VIDEO Philippe Chevallier est au chômage : « Depuis un an, je ne touche pas un rond »

·1 min de lecture

A l’heure où les théâtres sont fermés, c’est tout un secteur qui souffre de la crise sanitaire. Notamment les comédiens, qui ne peuvent plus monter sur les planches. Invité dans L’instant De Luxe ce jeudi 25 mars, Philippe Chevallier a confié que sa situation était difficile. « Je suis au chômage, a révélé l’ancien partenaire de Régis Laspalès. Je n'ai pas d'aides parce que je ne suis pas intermittent du spectacle, je suis gérant de société. Donc je me verse à moi-même un petit salaire pour tenir le coup. Parce que depuis un an, je ne touche pas un rond. » En réalité, il semblerait que ce soit plutôt depuis l’automne dernier. « J'ai joué trois fois dans Panique au ministère, une pièce absolument extraordinaire qui a dû s'arrêter en plein vol au mois d'octobre. J'espère qu'on va la reprendre au mois de mai », a-t-il détaillé sur Non Stop People. Le comédien l’assure, il ne « gagne rien » depuis : juste le peu qu’il s’octroie à travers sa SASU, une société dont il est l’unique actionnaire.

L’Etat a tout de même aidé, en fin d’année 2020, les entreprises comme la sienne. « Pour cette société, en novembre-décembre j'ai eu des subventions. Mais je n'y touche pas parce que ça va dans ma petite société, a précisé Philippe Chevallier dans L’instant De Luxe. Je toucherai les dividendes dans je ne sais combien de temps, mais sinon il n’y a rien. Je vis sur mes réserves. » Et si celles-ci auraient dû être plutôt confortables, compte tenu de tout ce qui lui ont rapporté ses publicités avec (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Moundir en réanimation : qui est Inès, la femme de l’ex-aventurier de Koh-Lanta ?
Mort de Bertrand Tavernier : le cinéaste est décédé à l’âge de 79 ans
L’amour est dans le pré 2020 : pourquoi Jérôme n’a toujours pas rencontré le père de Lucile ?
Eddy de Pretto : pourquoi sa mère s'est inquiétée pour la suite de sa carrière
Maeva Ghennam au plus mal : la Marseillaise risque d’être opérée