VIDEO - Petit désaccord entre Martin Blachier et la députée ex En Marche Martine Wonner

·1 min de lecture

Martine Wonner a eu une explication, certes cordiale, mais malgré tout musclée avec l’épidémiologiste Martin Blachier, ce mercredi 14 avril dans Touche pas à mon poste sur C8. La députée du Bas-Rhin, exclue de LREM, a assuré que les vaccins anti-Covid ne servaient à rien, même pas contre les formes graves, et qu’ils n’empêchaient pas de continuer à appliquer les gestes barrières. Martin Blachier, habitué des plateaux télé désormais, l’a recadrée sur l’efficacité des vaccins.

« Sur les vaccins, on a la preuve qu’ils fonctionnent. Les phases 3 ont été faites », a expliqué Martin Blachier, justifiant les AMM (autorisations de mise sur le marché) par les résultats probants des études scientifiques.

Lors de son laïus, Martine Wonner a prétendu que les vaccins étaient aussi inefficaces contre les variants. Là aussi, Martin Blachier a tenu à apporter des précisions. « Les vaccins à ARN Messager ils marchent sur quasiment tous les variants. On n’en sait rien sur le variant brésilien parce qu’on n’a pas fait les études encore », a déclaré l’épidémiologiste. Et d’ajouter : « Mais on vient de montrer qu’ils marchent sur le sud-africain, ils marchent très bien sur le britannique qui contamine 85% des personnes aujourd’hui. »

Martine Wonner était invitée dans TPMP pour réagir à une séquence qui s’est déroulée lors des questions au gouvernement à l’Assemblée nationale ce mercredi. Le ministre de la Santé Olivier Véran a montré son agacement quand elle a parlé d’un « protocole anti-Covid » à (...)

Lire la suite sur le site de GALA

VIDÉO - Échange surréaliste entre Pascal Praud et Alain Finkielkraut: ce qu'il s'est passé avant
VIDÉO - Nagui et la mort de son père : pourquoi sa mère est retournée travailler le lendemain
Farid Khider (La Ferme Célébrités) suspecté du meurtre d’un milliardaire
Elizabeth II et le prince Philip : l'émouvante photo avec leurs arrière-petits-enfants
VIDÉO - Fiestas et « cadavres de bouteilles » à l’Assemblée : la députée Martine Wonner balance