VIDEO Patrick Poivre d’Arvor accusé de viols : ce qu’en pense Jean-Pierre Pernaut

·1 min de lecture

Ce jeudi 18 février, une longue enquête publiée dans le Parisien a révélé que Patrick Poivre d’Arvor est visé par une plainte pour viols aggravés. Des faits qui se seraient produits entre 2004 et 2009 et que la plaignante, Florence Porcel, a détaillé dans son livre “Pandorini”. Au lendemain de la révélation de cette enquête, le sujet continue de prendre de l’ampleur sur les réseaux sociaux où les témoignages affluent à l’encontre de l’ancienne star du 20 heures de TF1. Si Olivier Truchot a tenu à dénoncer le tribunal populaire dont le journaliste est victime, PPDA a annulé sa venue au dernier moment dans CNews ce 19 février. Devenu persona non grata en l’espace de 24 heures, PPDA ne se rendra pas à Lyon le 24 février prochain en tant que parrain de l’Institut Supérieur de Formation au Journalisme et à la communication digitale.

Dans le Parisien ce 19 février, d’anciens collaborateurs du journaliste ont partagé des témoignages inquiétants. “Dès qu'une stagiaire arrivait, la première chose qu'on lui disait c'est : « Fais gaffe, ne monte jamais seule dans l'ascenseur avec PPDA »”, “A chaque fois qu'un scandale MeToo éclate, je ne peux m'empêcher de me demander : 'Pourquoi rien ne sort sur Patrick Poivre d'Arvor ?”, ont partagé des membres de TF1, sous couvert d’anonymat. Une affaire qui a bien évidemment été commentée ce 19 février sur le plateau de Touche pas à mon poste. Nathalie Marquay-Pernaut a tenu à partager le sentiment de son époux, Jean-Pierre Pernaut. Celui qui a travaillé (...)

Lire la suite sur le site de Voici

VIDEO Les Reines du shopping : déçue, une candidate fond en larmes en pleine boutique
VIDEO Tout le monde veut prendre sa place : la blague graveleuse de Nagui à une sage-femme
VIDEO Isabelle Balkany : cette terrible phrase entendue juste avant sa tentative de suicide
VIDEO Les Reines du shopping : cette ressemblance frappante entre une candidate et... Louis de Funès !
VIDEO Alain Duhamel ENCORE confondu avec Olivier Duhamel, le journaliste s'emporte