VIDEO Pascal Praud : son énorme coup de gueule consterne un de ses chroniqueurs

« J’ai un coup de gueule à pousser ! », a lancé Pascal Praud ce mardi 12 mai dans L’heure des pros. Une annonce qui allait forcément donner lieu à une séquence embarrassante, puis que le présentateur a pour habitude de faire le spectacle lorsqu’il s’agit de critiquer quelque chose. Cette fois, il a brandi une amende de stationnement reçue à Paris par une de ses collaboratrices ce lundi 11 mai. « Les amendes sont de retour ! 35 euros !, s’est-il indigné. Voilà un pays qui depuis deux mois n'est pas toujours capable de donner des masques à ses citoyens, n'est pas toujours capable de donner du gel hydroalcoolique à ses citoyens, mais le premier jour du déconfinement, te remet des prunes ! Les frères Rapetou sont sortis ! Eh bien moi, ça m’a scandalisé ! » Le souci, c’est que son raisonnement ne tenait pas vraiment la route : ces amendes n’ont en effet rien à voir avec l’Etat, puisqu’elle sont émises par… la mairie de Paris. Un détail très important que Pascal Praud a lui même reconnu, mais cela ne l’a pas empêché de continuer à rouspéter.

Pascal Praud se fait reprendre par un de ses chroniqueurs

Voyant le présentateur éructer, le chroniqueur Gérard Leclerc est intervenu. « Il y a deux minutes dans le sujet précédent, vous disiez “La loi doit s'appliquer à tout le monde”, lui a-t-il rappelé. Evidemment, personne n’aime recevoir des amendes… » Mais cela n’a pas calmé Pascal Praud : « On n’était même pas prévenus ! », a-t-il assuré. En réalité, si. Christophe Najdovski, adjoint à la maire

Retrouvez cet article sur Voici

Emmanuel Macron et Edouard Philippe fâchés ? Ce rendez-vous qui va (enfin) faire taire les rumeurs
Jean-Luc Reichmann donne des nouvelles de sa maman qui était hospitalisée
Les 12 Coups de midi : pensant être hors antenne, Paul fait une grosse gaffe
Daphné Bürki : pourquoi elle avait hâte de reprendre les tournages de Je t’aime etc
Jean-Pierre Pernaut : dans une tenue originale, le journaliste encourage les Français à rester chez eux