VIDEO. Parlement européen : une députée prend la parole pour dénoncer une intervention raciste de la police

En plein Parlement européen ce 17 juin 2020, Pierrette Herzberger-Fofana, une eurodéputée allemande, a fait part de son arrestation violente et humiliante par des policiers belges alors qu'elle prenait en photo l'interpellation de deux hommes noirs qu'elle estimait abusive. "Je considère cela comme un acte discriminatoire à tendance raciste", a-t-elle déclaré lors de sa prise de parole. L'eurodéputée a raconté s'être fait arracher son téléphone des mains avant d'être brutalisée. "Quatre des neuf policiers armés m'ont brutalement poussée contre le mur", a-t-elle raconté. Prendre des mesures concrètes "Quand j'ai dit au policier que j'étais députée au Parlement européen, il ne m'a pas crue, alors qu'il avait en main mes deux passeports : le laisser-passer du Parlement européen et le passeport allemand", a détaillé Pierrette Herzberger-Fofana. L'eurodéputée a déposé plainte après cet événement qu'elle considère "traumatisant". Aussi, elle a appelé à ce que des mesures concrètes soient prises en ayant une pensée particulière pour ceux qui n'ont pas pu "échapper à la violence policière". À l'issue de sa prise de parole, elle a été invitée à se rendre dans le bureau de David Sassoli, le président du Parlement européen, lequel a estimé nécessaire d'avoir des explications de la part des autorités belges.