VIDEO Obsèques du prince Philip : Stéphane Bern gêné par une question sur Meghan Markle

·1 min de lecture

La famille royale était réunie devant la chapelle Saint-Georges samedi 17 avril pour un bien triste événement : les funérailles du prince Philip, décédé le 9 avril dernier à l'âge de 99 ans. Même le prince Harry était de retour au bercail après un an d'exil loin de sa terre natale, et surtout pour la première fois depuis l'interview explosive du mois de mars face à Oprah Winfrey. L'occasion pour lui de renouer le lien avec son frère William après des mois de tension, retrouvailles facilitées par Kate Middleton qui les a rapprochés après la cérémonie. Mais une personne manquait à l'appel en ce samedi de deuil national : la duchesse de Sussex.

Meghan Markle n'a en effet pas fait le déplacement au Royaume-Uni, restée aux Etats-Unis pour se préserver en pleine grossesse. Une décision expliquée par la duchesse en personne à la reine Elizabeth il y a quelques jours, mais qui n'a pas manqué de faire parler après toutes les révélations de la mère d'Archie lors de son interview avec l'animatrice américaine. S'il y en a un à qui Meghan Markle n'a pas manqué, c'est bien Stéphane Bern. Le spécialiste histoire de France Télévisions, présent en plateau ce samedi pour commenter les funérailles, avait fulminé le mois dernier après l'interview d'Harry et Meghan, qualifiant même cette dernière de "pauvre petite fille riche". Alors que Thomas Sotto lui a demandé sur le plateau de France 2 si cette absence "tombait bien" pour ne pas rajouter de l'huile sur le feu, la réaction de Stéphane Bern était (...)

Lire la suite sur le site de Voici

VIDEO Obsèques du prince Philip : pourquoi il ne sera pas enterré tout de suite
VIDEO Xavier Dupont de Ligonnès : la photo glaçante avec ses enfants qui montre sa « personnalité perverse »
VIDEO C à vous : Pierre Lescure éclate de rire après une blague très osée sur Johnny Hallyday
VIDEO Benjamin Castaldi : sa révélation inattendue sur la scène de la piscine dans le Loft Story
VIDEO Patrick Sébastien : pourquoi il ne veut plus faire de télévision