VIDEO N'oubliez pas les paroles : Nagui fait un sous-entendu coquin, la maestro l'accuse d'avoir "l'esprit tordu"

·1 min de lecture

Nagui et les blagues potaches, c'est un grand classique des jeux de France 2. L'animateur de Tout le monde veut prendre sa place et N'oubliez pas les paroles n'a jamais peur de mettre mal à l'aise ses candidats avec des blagues coquines, voire graveleuses comme celle adressée à une sage-femme candidate de son jeu du midi en février dernier. L'animateur flirte même parfois avec les limites, comme pour sa blague sur... "le zizi de Pierre Perret" à la maestro Alessandra dans son jeu musical en début d'année. Mais quand la maestro se rebiffe, cela donne une toute autre situation.

Ce vendredi, c'est la nouvelle maestro Nelly qui ne s'est pas laissée impressionner par les petites plaisanteries de Nagui. L'animateur a surfé sur la galère de la challenger Isabelle, en difficulté pour trouver des paroles du titre On était beau de Louane. Elle tente de changer une phrase en essayant "Quand je recule je pense à toi". "Ça dépend" peut-on entendre l'animateur lancer en arrière-plan, mettant très mal à l'aise la candidate (qu'il venait déjà de comparer à Ma sorcière bien aimée). Après un gros moment de silence gêné, Isabelle finit par lancer "Ça va me retomber dessus encore parce qu'on dit toujours que j'ai des pensées tordues". "Ah non non, c'est lui !" lance soudainement la maestro Nelly, laissant pantois l'animateur. "Nelly, j'ai rien dit ! Et puis pardon, y a rien de tordu" lance-t-il, faisant mine d'être surpris. Un moment de gêne qui a duré encore quelques secondes, les trois protagonistes (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Gloria : les téléspectateurs déçus par la fin de la série de TF1 avec Cécile Bois
VIDEO Les Z’amours : l’étonnante phobie d’une candidate amuse Bruno Guillon
Ici tout commence : cette scène qui a choqué les fans de la série de TF1
VIDEO Affaire Pépita : Rokhaya Diallo critiquée pour son attitude, la journaliste s’explique
VIDEO Loana hospitalisée : cette phrase de Sylvie Ortega Munos qui en dit long sur son état de santé