VIDEO N'oubliez pas les paroles : cette grosse mise au point de Nagui à sa maestro

·1 min de lecture

Nagui adore échanger et faire connaissance avec ses candidats. Ce lundi 22 mars, l'animateur de France 2 a eu la joie d'accueillir encore une fois Sylvie, sa nouvelle maestro. Alors que la championne du célèbre programme a remis en jeu son titre, le mari de Mélanie Page en a profité pour en savoir davantage sur ses activités dans le domaine de l'agroalimentaire. Et si la candidate ne s'était jusqu'à présent par étendue sur son métier c'est qu'elle travaille chez un salaisonnier en charcuterie. "Je savais que ça allait me tomber dessus !", a-t-elle lancé d'un air un peu désolé et même gêné. De quoi amuser mais aussi surprendre Nagui, qui a tenu à mettre les choses au clair alors qu'il défend régulièrement sur son plateau la cause animale et ne mange plus de viande depuis des années.

Mais Nagui a tenu à mettre à l'aise sa maestro et a surtout tenu à mettre les choses au clair. "Sincèrement, ça ne me pose aucun problème tant que les animaux sont respectés et tant qu'ils ne souffrent pas ! Qu'il y ait des éleveurs, des paysans qui travaillent avec des animaux en plein air et pas en batterie sur 2m2. Après, c'est le cycle de la vie ! Je pense que le respect de la vie est la moindre des choses", a déclaré Nagui, qui a fait une petite confession afin de détendre sa participante.

"Je vais être très clair, j'ai énormément bouffé de charcuterie jusqu'au jour où j'ai vu comment c'était fait et je me suis dit : ’Je vais arrêter’, a-t-il expliqué. Mais ce n'est pas ça l'histoire, c'est surtout (...)

Lire la suite sur le site de Voici

VIDEO Je ne suis pas une salope : la scène coupée avec Pierre Ménès diffusée dans TPMP
Affaire Clémentine Sarlat : cette blague sexiste qui n'a pas du tout fait rire la journaliste
Jean-Pascal Zadi : cet acteur d’Hélène et les garçons duquel il est très proche
PHOTO Elisa Meliani dévoile ses courbes de rêve en bikini, les internautes s’enflamment
VIDEO Pierre Ménès accusé d'agression sexuelle sur Marie Portolano : la réaction de Marlène Schiappa