VIDEO - N'oubliez pas les paroles : le gros tacle de Margaux au "vieux" Nagui

Parfois, le clash se passe hors du cadre. Alors que N’oubliez pas les paroles commence tout juste sur France 2, Nagui entame cette émission du 18 janvier dans un état qui oscille entre le choc et l’amusement. Et pour cause, Margaux, la championne qui a déjà accumulé plus de 34 victoires et plus de 330000 euros de gains, aurait décoché une pique bien sentie au roi de la vanne : « Moi j’viens de me prendre un tacle de chez tacle, commente l’animateur avant de s’adresser à la choriste de l’émission. Tu sais ce qu’elle m’a dit, Magali, en entrant sur le plateau ? »

Magali Ripoll hasarde un : « Vous avez la main moite, Nagui ? » Stupéfait par la suggestion de sa collègue, il s’arrête un instant : « J’ai la main moite ? » avant de se reprendre et de revenir au sujet : « Non, elle m’a regardé et elle m’a fait : “Mon vieux.“ » La candidate se défend : « Sorti du contexte, Nagui, forcément… »

Nagui décide donc de recontextualiser :« Elle vit à la maison. Comme maintenant on se connaît, je lui dis “tu“, et elle me vouvoie ! Je dis “ Mais non, vas-y, arrête de me vouvoyer, tutoie-moi.“ Elle fait : “Non, je peux pas.“ » Alors que Margaux commence à répliquer, Magali, qui cultive un goût pour la provocation, réagit : « Ceci dit, maintenant que j'y pense, moi non plus j'y arrive pas. Je vous ai jamais tutoyé, non c'est vrai ! »

« Tu veux que je montre deux-trois textos que tu m'as déjà envoyé ? », lance un Nagui plus suggestif que jamais. « Non, non, non, non ! », s’esclaffe la choriste. Tiens,

Retrouvez cet article sur GALA

Megxit : le prince Harry sort de son silence et fait part de sa "grande tristesse"
Le prince Harry pas revanchard : "Vous avez accueilli Meghan à bras ouverts"
VIDEO - Michel Drucker, son interview-cauchemar avec un acteur fatigué : "Vous vous en tamponnez !"
Emmanuel Macron solidaire : son geste de soutien au restaurant La Rotonde, incendié samedi
Quand François Hollande a failli quitter Valérie Trierweiler pour se remettre avec Ségolène Royal en 2007