VIDEO - "Je n'en peux plus" : Nicolas Sarkozy très seul avant sa rencontre avec Carla Bruni

·1 min de lecture

Dans son émission diffusée ce 6 janvier 2021 sur Non Stop People, Jordan de Luxe a reçu Jacques Séguéla. Le publicitaire de 86 ans s’est exprimé au sujet de Nicolas Sarkozy, qu’il a connu quand ce dernier était maire de Neuilly-sur-Seine (à savoir de 1983 à 2002). Avec tendresse, il s’est souvenu d’un jour, où l’ancien président de la République était "complètement décomposé" à cause de son célibat. "Il me dit ‘j’en peux plus parce que je suis seul’. Il venait de divorcer [avec Cécilia Attias, en 2007, NDLR] (…) Il était très touché", explique l’ancien pharmacien.

Jacques Séguéla a finalement pris la décision d’organiser un dîner pour que Nicolas Sarkozy sorte la tête de l’eau. "Dans les invités, il y avait Carla", précise celui qui est ainsi à l’origine de la rencontre des tourtereaux, même si au départ, rien ne laissait présager qu’ils se plairaient mutuellement. L’ex-mannequin avait en effet une mauvaise image de "ce mec de droite", qu’elle "ne voulait pas voir". "Je lui ai dit : ‘écoute, en vingt minutes il va te séduire !’", ajoute Jacques Séguéla, qui avait visiblement vu juste. Pendant le repas, Nicolas Sarkozy "s’est collé contre" Carla Bruni pour lui "murmurer à l’oreille" jusqu’à "deux heures du matin". "Ils se sont racontés toute leur vie, comme dans un coup de foudre (…) et ils sont plus amoureux que jamais dix ans après", lance le publicitaire avec bonheur.

Il faut dire que Jacques Séguéla partage souvent la table de l’ancien chef de l'Etat et son épouse. L’occasion (...)

Lire la suite sur le site de GALA

PHOTOS - Obsèques de Robert Hossein : sa veuve Candice soutenue par leur fils Julien
VIDEO - Claude Brasseur : le divorce de ses parents, une blessure durable
VIDEO - "Une hypocrisie crasse" : Emmanuel Macron et Olivier Véran en prennent pour leur grade
Affaire Benjamin Griveaux : sa femme Julia Minkowski "hypocrite" ? Elle réplique
Cyril Féraud secret sur sa vie amoureuse : "Je ne dirai plus le moindre mot sur le sujet"