VIDEO. "On ne peut pas envoyer des combattants au feu sans équipement de protection" : le coup de gueule du Pr. Éric Caumes

"Il est normal que le personnel des hôpitaux, et pas que des hôpitaux d'ailleurs, des Ehpad, des prisons… Il y a plein de domaines où on est concernés par ce problème de matériel." Éric Caumes pointe le manque de matériel et de protections pour les personnels soignants alors qu'ils doivent faire face à un nombre croissant de malades contaminés au Covid-19. "Ça serait bien de leur délivrer autre chose que des bons mots", a-t-il lancé. Plus de gestes, moins de mots Il rappelle notamment que depuis un an, l'hôpital public a souvent manifesté pour réclamer plus de moyens. "Entre les revendications qu'il pouvait y avoir ces derniers mois et aujourd'hui dans la pratique de ce qu'il se passe actuellement face à cette crise inédite, comment ça se passe ?", a déploré Éric Caumes lequel salue tous les acteurs qui font en sorte que les choses se passent le mieux possible en travaillant "d'arrache-pied". "C'est un coût humain et un coût social qui est important pour ces personnes-là, qui ne voient parfois pas leur famille depuis des semaines ou en tout cas plusieurs jours", a fait valoir le professeur. Selon Éric Caumes, il est désormais nécessaire de faire des gestes. "Ce n'est quand même pas normal que, pour l'instant, on ne leur ait adressé que des mots, encore des mots, toujours des mots", a-t-il fustigé.