VIDEO - "Je ne pense pas qu'on se reconfinera" : le Dr. Martin Blachier jette un pavé dans la mare chez Pascal Praud

·1 min de lecture

Tout le monde s'attendait à un reconfinement imminent mais finalement, le Premier ministre Jean Castex a simplement pris la parole ce vendredi 29 janvier pour annoncer de nouvelles mesures restrictives. Emmanuel Macron souhaiterait-il attendre quelques jours supplémentaires afin de savoir si la situation de la France face au coronavirus va s'aggraver ? Ce n'est pas l'avis de tous. Ce lundi 1er février, le Dr. Martin Blachier était l'invité de Pascal Praud dans l'Heure des pros et a fait une révélation à laquelle personne ne s'attendait.

"Je ne prédis pas une explosion des cas (de coronavirus) et je pense plutôt qu'on va revenir sur un état d'équilibre et s'il y a un plateau ascendant, il continuera à être ascendant mais sera plutôt lent," a expliqué l'épidémiologiste qui n'a jamais caché être contre un nouveau confinement. Et d'ajouter : "Le débat actuellement, ce n'est plus de savoir si on se reconfinera ou pas, car je ne pense pas qu'on se reconfinera mais plutôt de savoir comment on peut réouvrir une partie des secteurs fermés grâce aux auto-tests qui vont arriver sur le marché français."

Il y a quelques jours, c'est sur RMC que le Dr. Martin Blachier prenait la parole à propos d'un possible reconfinement. L'épidémiologique assurait qu'il ne fallait pas se précipiter par peur des variants du virus. "Je trouve qu'il serait plus sage de confiner s'il y a un vrai besoin, plutôt que de se confiner par une peur de quelque chose qu'on ne comprend pas", s'était-il exclamé.

Lire la suite sur le site de GALA

PHOTOS - Je te promets vs. This is Us : entre les acteurs, la ressemblance est frappante !
Emmanuel Macron "a pris un assez gros risque" : le Pr. Eric Caumes réagit aux annonces
Soulagée de ne pas être reconfinée, Apolline de Malherbe se lâche à l’antenne
Meghan Markle attaquée pour le certificat de naissance d’Archie : sa mise au point cinglante
« Emmanuel Macron c’est poker face » : la blague qui amuse les ministres