VIDEO Nagui s’en prend sèchement aux chasseurs dans Tout le monde veut prendre sa place

·1 min de lecture

Nagui a des convictions. Et pas question pour lui de les cacher lorsqu’il anime ses émissions. Engagé pour le bien-être animal, soutien de l’association L214 et anti-corrida, il prend même des décisions qui divisent en tant que producteur. La suppression des vachettes dans sa version d’Intervilles avait notamment généré une vive polémique. Parfois jugé trop « moralisateur », Nagui se fiche de ses détracteurs. Et il manque rarement une occasion d’adresser un tacle aux personnes qui sont à l’opposé de ses valeurs. En 2019, dans N’oubliez pas les paroles, il avait chargé les chasseurs : « Quand on leur dit que les animaux, c’est mieux vivants, ils nous disent : “Non, mais on aime la nature, c’est pour ça que nous chassons.” Heureusement qu’ils n’aiment pas les tableaux, sinon ils iraient lacérer les tableaux dans les musées par amour pour l’art », s’était-il moqué. Un tacle qui n’était pas bien passé, mais qui ne l’a pas empêché de continuer à les attaquer, punchline après punchline dans ses émissions.

En mai 2020, Nagui s’était moqué de Willy Schraen, le président de la Fédération nationale des chasseurs, dans Tout le monde veut prendre sa place. Dénoncé au CSA (qui n’a rien trouvé à redire et ne l’a pas sanctionné), l’animateur a été visé par des dizaines d’insultes et de menaces de mort sur les réseaux sociaux, tout particulièrement dans les commentaires de pages Facebook dédiées à la chasse. Pas impressionné, Nagui en a remis une couche ce vendredi 19 mars. L’animateur recevait (...)

Lire la suite sur le site de Voici

VIDEO Les Z’amours : trahie par sa meilleure amie, une candidate a quitté son compagnon
"On ne s'en relève pas" : Sheila revient sur la rumeur affirmant qu'elle est un homme
VIDEO Un dîner presque parfait : une candidate manque de se prendre un énorme coup de bâton
VIDEO Conférence de Jean Castex : les internautes dans l'incompréhension totale après l'annonce des nouvelles mesures
VIDEO Jean Castex : ce détail de la conférence qui a profondément agacé les internautes d'emblée