VIDEO Nagui se moque du physique de Vincent Dedienne

·1 min de lecture

Dans les colonnes de Elle, l’année dernière, alors que son seul en scène avait cartonné aux sept coins de la France et que ses projets s’annonçaient riches, Vincent Dedienne révélait que son côté comique s’était imposé à lui et qu’il était en partie dû à son physique. « J'étais très en paix avec mon adoption et mon homosexualité avant de faire mon spectacle, soulignait l’ex-chargé de la revue de presse de Quotidien. En réalité, mon humour vient d'ailleurs : je me suis toujours trouvé très moche. C'est mon socle comique. Je n'avais pas d'autre choix que d'être rigolo. Bon, maintenant, ça va mieux, je suis moins dégueulasse ! Mais j'aimerais parfois être plus complexe, mais je n'ai pas cassé de chambre d'hôtel, je ne suis pas allé voir de psy, je n'ai pas fait de dépression... Il n'y avait que cette question du physique… » Et du physique de Vincent Dedienne, il en a été question ce lundi 9 novembre 2020 dans les questions de Nagui lors de Tout le monde veut prendre sa place.

Alors qu’un morceau de Jul résonnait sur la plateau de Tout le monde veut prendre sa place, Nagui a demandé de quels gros bras parlait le rappeur marseillais parmi ceux de Sylvester Stallone, Jean-Claude Van Damme (la bonne réponse, ndlr), Bruce Willis ou... Vincent Dedienne ! Mort de rire de découvrir le nom de l’humoriste au milieu des musclés d’Hollywood, Nagui plongea sa tête dans ses mains tandis que le participant donnait la mauvaise réponse… Après avoir retrouvé son calme, l'animateur de N’oubliez pas (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Hugues Aufray fan des 12 coups de midi : ce qui le déçoit dans l'émission ces derniers temps
VIDEO Vianney terriblement gêné, il fait de très rares confidences sur sa compagne Catherine Robert
VIDEO Guy Marchand très cash : sa chanson Destinée ? C’est « une grosse merde »
VIDEO « Vous allez avoir des problèmes ! » : Nicolas Bedos met en garde Laurent Ruquier qui l'a invité dans On est en direct
VIDEO Didier Raoult estime que le gel hydroalcoolique et les masques ne servent « à rien » pour lutter contre la Covid-19