VIDEO N’oubliez pas les enfants : Nagui se moque du physique d'un très célèbre acteur français

·1 min de lecture

Les enfants étaient à l’honneur ce mercredi 23 décembre sur France 2. En première partie de soirée, Nagui a pris les commandes d’un numéro spécial de N’oubliez pas les paroles dans lequel huit candidats, âgés de 9 à 13 ans, se sont affrontés au cours de quatre duels. Leur objectif ? Remporter le plus de points possibles afin de repartir avec cinq cadeaux qu’ils ont eux-mêmes choisis. Les fidèles du jeu télévisé ont tout d’abord fait la connaissance de Valentine, 9 ans, et de Julian, 10 ans. Amateur de danse et de chant, le jeune garçon est également passionné de septième art. « À chaque fois qu’il y a un nouveau film qui sort au cinéma, je demande à ma maman si on peut y aller. Je réclame, j’arrête pas, je la supplie », a-t-il confié dans son portrait.

Face à Nagui, Julian a révélé avoir rencontré un très célèbre acteur, à qui il a même failli donner la réplique. Il n’y a pas si longtemps, le candidat de N’oubliez pas les enfants a eu la chance de voir Dany Boon lors d’un casting. Une anecdote qui n’a pas manqué de faire réagir le mari de Mélanie Page, très souvent d’humeur moqueuse. « Tu as rencontré le vrai Dany Boon avec les oreilles et tout ? », a balancé le célèbre animateur avec humour. Mais Nagui sait aussi faire preuve d’autodérision. « Tu pourras dire que tu m’as vu moi avec mon nez comme ça lui avec ses oreilles tu commences à avoir un Monsieur Patate », a-t-il poursuivi, provoquant ainsi les rires du public. S’il a perdu son duel face à Valentine, Julian a été gâté par (...)

Lire la suite sur le site de Voici

VIDEO Lego Masters : ce détail qui a choqué les internautes dès le début de l’émission
VIDEO Tous en cuisine : Inès Reg présente sa sœur Anaïs venue lui apporter de l'aide
VIDEO N'oubliez pas les paroles : cet exploit que vient de réaliser la maestro Jennifer
VIDEO Un pêcheur de coquilles Saint-Jacques apparaît torse nu sur France 2 et fait le buzz !
VIDEO Tous en cuisine : énervée par Jérôme Anthony, Inès Reg le rappelle à l’ordre