VIDEO Tout le monde veut prendre sa place : un finaliste de Pékin Express parmi les candidats !

·1 min de lecture

Il peut parfois arriver qu’en regardant des jeux télévisés, certains candidats nous rappellent quelqu’un. Une expression, une voix, une particularité physique… Des détails titillent notre mémoire, qui peut alors mettre de longues minutes à se rafraîchir. Est-ce une vieille connaissance, une personne vue à la télé ? Ce mardi 1er juin dans Tout le monde veut prendre sa place, un candidat a procuré cette sensation à bien des téléspectateurs de France 2. Florian, un sympathique projectionniste, est apparu tout sourire face à Nagui, dans une chemise reprenant le motif de la moquette du film Shining. Alors qu’il parlait de sa passion pour le cinéma, une partie du public a été captivée par son sourire et son excentrique nœud papillon. « Florian ressemble à Grégoire Ludig du Palmashow », a hasardé un internaute. « On a déjà vu Florian à la télé, non ? », s’est demandé un autre sur Twitter. Bingo : le candidat avait participé à Pékin Express : La Course Infernale, la onzième saison du jeu d’aventure de M6, diffusée en 2018 !

A l’époque, Florian faisait équipe avec Gabriel, un parfait inconnu. Mais le duo avait réussi à aller très loin, seulement battu en finale par Christina et Didier, la patronne et son employé. Une ultime course tendue dans les rues de Tokyo qui avait d’ailleurs marqué les téléspectateurs, agacés par l’attitude des gagnants. Si cela aurait fait une bonne anecdote comme Nagui les aime, Florian n’a pas évoqué son parcours sur M6 lors de son passage dans Tout le monde veut (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Familles nombreuses, la vie en XXL : Amandine Pellissard partage ses retrouvailles avec sa mère
VIDEO Les Z’amours : l’incroyable théorie d’une candidate terrifiée par les perroquets
Patron Incognito : Jean-François Feuillette lourdement critiqué par le public
VIDEO Un dîner presque parfait : perdus, les candidats ne savent pas ce qu’est... la Tamise
VIDEO Les Z’amours : victime d’une grosse crise de jalousie, un candidat raconte son embarras