VIDEO Tout le monde a son mot à dire : un candidat révèle avoir un jour massé une femme par erreur !

·1 min de lecture

Les candidats de Tout le monde a son mot à dire ont toujours des anecdotes très drôles et croustillantes à raconter. Ce jeudi 27 mai dans l'émission de France 2, Olivier Minne et Sidonie Bonnec ont ainsi reçu un certain Alexandre sur leur plateau. Le candidat de 31 ans a expliqué aux deux animateurs qu'il exerçait la profession de kinésithérapeute près de Lyon. Un métier qui le comble de bonheur et qui lui permet aussi d'avoir parfois quelques surprises. Le participant a en effet révélé qu'il avait un jour massé une femme à son domicile alors qu'elle n'avait rien demandé ! "C'est cocasse ! A La Réunion, il y a beaucoup de noms qui se répandent et j'ai accédé à une adresse et ce n'était pas la bonne ! Et c'était le même nom !", a-t-il confié.

Très intriguée, Sidonie Bonnec s'est alors demandée pourquoi "la dame s'est laissée faire". La femme en question n'a en effet pas assouvie un vieux fantasme en se faisant masser par un inconnu, elle a, elle aussi, été victime d'un gros malentendu. "Elle attendait aussi un kiné ce jour-là !", a tout simplement expliqué Alexandre. De quoi faire rire l'animatrice et Olivier Minne, qui ne s'attendaient pas à une telle chute. Une drôle de coïncidence qui a dû gêner la patiente en découvrant qu'il ne s'agissait pas de son masseur. Cette drôle d'anecdote a en tout cas permis aux célébrités présentes sur le plateau de lancer tout un tas de jeux de mots et par la même occasion de détendre l'atmosphère entre les concurrents. Une séquence très drôle à (...)

Lire la suite sur le site de Voici

PHOTO Astrid Nelsia pose en bikini trop petit, son cliché fait grimper la température
PHOTO Nabilla a une statue à son effigie : ce détail de son anatomie qui l'a "choquée"
Mort de Carla Fracci : l'étoile du ballet italien s'est éteinte à l'âge de 84 ans
PHOTO Cristina Cordula heureuse : elle annonce une grande nouvelle sur Instagram
VIDEO Tout le monde veut prendre sa place : Nagui étrille Pierre-Jean Chalençon