VIDEO - Michel Onfray épingle les antivax chez Laurence Ferrari : "Ils sont anti-tout"

·1 min de lecture

Il n'est pas le premier, et ne sera sans doute pas le dernier, à critiquer les antivax. Ce jeudi 26 août, Michel Onfray était l'invité de Laurence Ferrari dans la matinale de CNews. En plateau, le philosophe s'est exprimé au sujet de la crise sanitaire et a donné son avis sur ceux qui refusent les injonctions du gouvernement : "Il y a un discrédit de l'autorité, c'est-à-dire qu'on ne croit plus les médecins, on ne croit plus la science, on est en train de dire que la science fonctionne comme ça, avec des vérités et erreurs, etc. Je ne crois pas, je pense que la Terre est ronde, qu'elle tourne autour du Soleil et qu'il y a des vérités scientifiques", a-t-il déclaré en préambule.

Et de poursuivre : "Comme l'expertise a disparu, tout le monde se trouve expert et se met à dire des choses extravagantes", a-t-il observé, avant d'évoquer les anti-pass sanitaire et les antivax : "Parmi les antivax ou les anti-pass, il y a beaucoup de gens qui ont des bonnes raisons parfois de le penser, mais ce sont des gens qui sont plutôt anti-tout", a expliqué le philosophe, déplorant que ces personnes "ne croient plus en l'expertise." Et Michel Onfray de conclure : "Ils sont dans une espèce de nihilisme généralisé et ça raconte plus le nihilisme de notre époque qu'autre chose."

Quelques jours plus tôt, c'est le Pr. Gilbert Deray qui s'est montré très virulent avec les antivax dans les colonnes de L'Express. Si le professeur à la Pitié-Salpêtrière a dit pouvoir comprendre les manifestations, il s'est (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Disparition de Delphine Jubillar : cet "homme affolé" qui suscite les interrogations
PHOTO - "Macron n’a pas d’enfants, il veut piquer les nôtres" : cette affiche qui fait polémique
Jean Castex intransigeant avec les soignants non-vaccinés : "Nous ne reculerons pas"
PHOTO - Deva Cassel au naturel : la fille de Monica Bellucci et Vincent Cassel éblouit les internautes
« Il surveille tout » : Emmanuel Macron met une pression de dingue à ses ministres

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles