VIDEO Michel Drucker remis de son opération et enfin de retour : « C'est une renaissance, je n'y croyais plus »

·1 min de lecture

Le rendez-vous est pris depuis de longues semaines : le 28 mars 2021, Michel Drucker fera son retour sur l'antenne de France 2 après plus de sept mois d'absence. Opéré du cœur au mois de septembre 2020, l'animateur légendaire de Vivement dimanche va retrouver son inimitable canapé rouge, entouré des plus grands humoristes français. C'est mercredi 24 mars que cette émission a été enregistrée depuis le studio Gabriel et, à cette occasion, Julian Bugier a décidé de faire intervenir en duplex l'animateur de 78 ans dans son JT de 13 Heures. De quoi faire languir les téléspectateurs du service public, qui ont eu la surprise de retrouver un Michel Drucker en pleine forme.

"Je viens d'enregistrer la première partie de Vivement Dimanche qui va passer à 15h10 dimanche. C'est une renaissance, je n'y croyais plus", a déclaré l'animateur, très ému. Encore une fois, celui qui avait eu peur de devoir subir une amputation, a rappelé à quel point le chemin vers la guérison avait été long : "Quand on est plongé dans un tunnel de plusieurs mois, après une opération aussi grave, on passe par toutes les étapes : la peur, puis on n'a plus peur". Pour autant, malgré les épreuves, Michel Drucker a su compter sur le soutien de ses patrons, qui étaient d'ailleurs présents lors de l'enregistrement de cette émission tant attendue : "Ce qui a vaincu ma peur, c'est la promesse que m'ont faite la présidente de France Télévisions Delphine Ernotte et Stéphane Sitbon-Gomez, le directeur des antennes et programmes (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Francesca Antoniotti : ce geste fort de Pierre Ménès qu'elle attendait
Anne Roumanoff positive à la Covid-19 : l'humoriste donne de ses nouvelles
"Il voulait mourir" : Faustine Bollaert fait de bouleversantes confidences sur son frère
PHOTO Benjamin Biolay impatient : ces réponses qu'il attend de Roselyne Bachelot, hospitalisée
Linda Hardy : son tendre message pour Moundir hospitalisé à cause de la Covid-19