VIDEO - Michel Cymes taclé par Jean-Jacques Bourdin : "Il n'est pas un spécialiste des virus !"

Depuis le début de la crise sanitaire, de nombreux médecins ont fait le tour des plateaux de télévision, pour évoquer la pandémie. Jean-Jacques Bourdin fait justement partie de ceux qui ont privilégié les "spécialistes" aux politiques durant cette période. Un choix qu'il assume, comme il l'a expliqué, ce lundi 18 mai, dans C à vous : "Tout de suite, j'ai fait le choix de privilégier les médecins, alors que c'est un rendez-vous très politique, comme vous d'ailleurs", a-t-il déclaré, en s'adressant à Anne-Elisabeth Lemoine.

Et cette dernière de rétorquer : "Et pourtant, le sénateur Claude Malhuret a dénoncé le nombre d'experts qu'on a vu défiler sur les plateaux télé (...) C'était difficile aussi de faire le tri entre la multiplication de paroles scientifiques qui, parfois, se contredisaient ?", a demandé l'animatrice de France 5 à son invité. "C'est vrai, il a fallu choisir, comme on le fait avec tous les invités", a reconnu Jean-Jacques Bourdin.

"Il a dit exactement la même chose que ses confrères"

Anne-Elisabeth Lemoine a alors souhaité faire réagir le journaliste de RMC et BFM TV, suite aux récents propos tenus par Marine Le Pen sur son plateau. Le 14 mai dernier, la présidente du Rassemblement National s'en est une nouvelle pris à Michel Cymes, en déclarant : "Il y a des médecins qui ont annoncé ce qui se passait, il y a des médecins qui ont raconté n’importe quoi, comme Monsieur Cymes." Après la diffusion de ces images, Jean-Jacques Bourdin a souhaité rappeler une chose :"Enfin,

Retrouvez cet article sur GALA

Daniel Radcliffe (Harry Potter) : qui est sa femme Erin Darke ?
VIDÉO - Didier Barbelivien, 29 ans de plus que sa femme : il ironise sur leur différence d’âge
Mary-Kate Olsen jamais acceptée dans la famille de son mari Olivier Sarkozy ?
Jean-Luc Mélenchon vexé : son coup de gueule un brin mégalo
Entraide et motivation : le cocktail gagnant des ateliers minceur