VIDEO Michel Cymès : sa question cash au ministre de la Santé sur la réouverture des écoles

Ces huit dernières semaines, il a été impossible de passer à côté de Michel Cymès. Le plus célèbre médecin de France a fait le tour des plateaux TV et studios radio pour s’exprimer au sujet du coronavirus. Après avoir dû reporter un projet qui lui tenait particulièrement à coeur, on a vu l’animateur interpeller fermement le professeur Raoult au sujet de la controversée chloroquine. Si son omniprésence a pu agacer certains téléspectateurs, les détracteurs du présentateur ont pu se réjouir en apprenant que ce dernier était réquisitionné à l’hôpital pour faire face à la crise. Alors que le déconfinement est effectif depuis hier seulement, le Parisien a tenu à proposer un numéro exclusif des Pouvoirs extraordinaires du corps humain sur France 2. Même s’il a été remis en question, ce programme diffusé en direct a été l’occasion de répondre à de nombreuses interrogations sur le déconfinement, mais pas que.

Michel Cymès insistant face à Olivier Véran

Michel Cymès s’est en effet appuyé sur la présence de plusieurs invités en duplex - distanciation oblige - pour faire vivre le débat. Parmi ceux-ci, Olivier Véran. L'animateur a voulu en savoir plus sur la réouverture des écoles et n'a pas hésité à se montrer cash avec le ministre de la Santé. « Vous avez la chance d’avoir un conseil scientifique avec les plus grands noms de l’épidémiologie et de l’infectiologie en France. Ce conseil joue son rôle, il vous conseille. Il vous conseille de ne pas ouvrir avant septembre et vous ouvrez aujourd’hui

Retrouvez cet article sur Voici

Jean-Pierre Pernaut en danger à cause de son coup de gueule sur TF1 ? Il donne sa version des faits
Vegedream : sa chanson sur le déconfinement ne passe pas du tout auprès des internautes
Combien de temps peut-on porter un masque de protection ?
PHOTO Laurence Boccolini partage un souvenir de son premier passage à la télé, ses fans sont conquis
N’oubliez pas les paroles : pourquoi Nagui est déjà « fatigué », deux jours seulement après la reprise des tournages