VIDEO - Matthieu Delormeau dans la même classe que Kate Moss : l'incroyable anecdote

·1 min de lecture

Plus de 12 millions d'enfants et d'adolescents ont fait leur rentrée des classes de jeudi 2 septembre. Dans son émission Touche pas à mon poste, Cyril Hanouna a demandé à ses chroniqueurs de partager quelques souvenirs et anecdotes liés à leurs années passées sur les bancs de l'école. Présent en plateau, Matthieu Delormeau a fait une étonnante confidence au sujet de ses années collège. "C'était au début des années 1980, j'étais en 4ème je crois. Il y a avait toujours un échange entre un élève d'Angleterre et de notre classe, juste pour deux semaines. Moi, j'étais au premier rang et, arrive à côté de moi, une jeune fille qui s'appelle Katherine", a raconté le chroniqueur de TPMP en préambule.

Il s'est alors souvenu qu'il n'était pas très sympathique avec cette correspondante anglaise : "Elle s'assoit à côté de moi, elle était là, un peu mince et elle me dit : 'Est-ce que je peux prendre ton crayon ?' Moi, ça m'agaçait parce que je n'aimais pas prêter mes affaires. Donc je lui donne, mais je lui dis : 'Katherine, viens avec tes affaires.' Ensuite, elle me demande si je peux lui prêter ma gomme. Là, je lui dis : 'Non Catherine, on a ses affaires ou on ne les a pas'". Quelques années plus tard, Matthieu Delormeau a découvert que cette camarade n'était autre que Kate Moss ! "Trois ans après, la prof nous apprend qu'il faut qu'on applaudisse Katherine, qui a démarré une carrière en Angleterre, cette Katherine, c'était Kate Moss !", a révélé celui qui est aussi producteur. Une incroyable (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Sophie Marceau : la vieillesse, son ras-le-bol de la célébrité... l'interview qui décoiffe
VIDEO - "C’est honteux" : Emmanuel Macron critiqué après un faux pas
VIDEO - "Il faut lui rappeler qu’il est président" : Emmanuel Macron attaqué par Matthieu Delormeau
VIDEO - Perte de cheveux et de mémoire : Moundir révèle ses séquelles du Covid-19
VIDEO - Barbara Pravi victime de violences conjugales : "De l'injustice, de la colère, de la peur"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles