VIDEO - Marion Game évoque ses rapports avec sa mère : "Elle ne pensait qu'à sa gueule"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Avoir l’instinct maternel, ce n’est pas forcément inné et ce n’est pas Marion Game qui dira le contraire. Interviewée par Jordan de Luxe, dont l’émission a été dévoilée ce mardi 14 septembre sur la plateforme vidéo Télé Star Play, l’actrice de 83 ans s'est confiée au sujet de sa mère, qui n’a jamais vraiment été présente pour elle et n’a jamais montré le moindre intérêt la concernant. "Maman se la coulait douce", a-t-elle commencé, en précisant que cette dernière ne "s’occupait pas" d’elle, lorsqu’elle était plus jeune et qu’elle avait "mieux à faire" que de l’éduquer.

"Être mère de famille et s’occuper de ses enfants, ça ne la préoccupait pas du tout", a développé Marion Game, qui n’a "jamais réglé [s]es comptes" avec celle qui lui a donné la vie, avant que celle-ci ne décède. Au final, sa génitrice a préféré se consacrer à sa "vie de femme libre", l’obligeant à "grandir très vite". "Je me suis faite moi-même", a déclaré la comédienne, qui a eu une enfance et une adolescence "pas simples", notamment parce que ses anciennes camarades de classe avaient "la chance d’avoir une famille unie", ce qui n’était malheureusement pas son cas. Pour rappel, son père est décédé alors qu’elle n’avait que neuf ans et elle avait été confiée à sa grand-mère, avec sa sœur.

Même en grandissant, malgré son succès dans le septième art, qui était pour elle une "revanche sur la vie", Marion Game n’a jamais eu la moindre reconnaissance de la part de sa mère. Celle-ci ne ressentait "pas du tout" de fierté (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Le prince Charles dans la tourmente : sa fondation ébranlée par des accusations de pots-de-vin
Mort de Marthe Mercadier : qui est Véronique, sa fille unique ?
Le prince Charles séparé de sa petite-fille Lilibet : "Il est extrêmement triste"
Mort de Marthe Mercadier : ses touchantes confidences sur la maladie d’Alzheimer
"C'est de la merde !" : Jean-Jacques Goldman malmené à ses débuts

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles