VIDEO - Malaise chez Pascal Praud : Sophie Davant refuse de commenter l'affaire Daval

·1 min de lecture

Jonathann Daval est actuellement jugé pour le meurtre de sa femme Alexia devant les assises de Haute-Saône à Vesoul. Un procès débuté lundi 16 novembre, fort en émotions après les confidences touchantes des parents de la victime et le récit glaçant livré par l'accusé. Lors d'une altercation à leur domicile, Jonathann Daval a avoué avoir asséné des coups de poing à sa femme avant qu'elle ne meurt par strangulation. L'informaticien de 36 ans a ensuite tiré le corps comme s'il s'agissait "d'un vulgaire sac à patates" puis l'a brûlée en forêt.

Un drame sordide très médiatisé, commenté sur le plateau de l'émission L'heure des Pros 2 sur Cnews ce jeudi 19 novembre, alors que le présentateur interviewait le père d'Alexia Daval. Conviée en direct pour évoquer un peu plus tôt le magazine qu'elle lance baptisé "S" comme Sophie Davant, l'animatrice a été invitée à commenter cette actualité. "Non non, surtout pas !" a lancé l'animatrice de France 2 très gênée, "alors moi, j'ai toujours eu beaucoup de mal avec ces affaires, avec ces faits divers. Je comprends que ça puisse intéresser mais moi, j'ai toujours eu beaucoup de mal."

Sophie Davant a longtemps animé des émissions de témoignages, et rencontré des gens touchés de plein fouet par des drames. "J'ai beaucoup interviewé de parents, j'ai beaucoup traité ces sujets quand j'ai remplacé Jean-Luc Delarue dans Toute une histoire. Et j'ai toujours eu du mal avec ça parce que ce sont de tels drames humains et on pense à ses parents. C'est terrible (...)

Lire la suite sur le site de GALA

VIDEO - "Personne ne veut savoir ce que fait Aurélien Taché sous la couette" : ses propos sur la polygamie créent un tollé
VIDEO - Télématin : Laurent Bignolas ose une blague coquine face à une chroniqueuse
Kate Middleton et "le test de Balmoral" : comment l’épouse de William s'en est sortie
Diana manipulée ? Une amie de la princesse donne sa version
Le face-à-face glaçant entre Jonathann Daval et la mère d'Alexia : "Bon séjour en prison. Adieu"