VIDEO – Laurent Kérusoré : cette intrigue de Plus belle la vie qui a été compliquée à tourner

·1 min de lecture

Entre fiction et réalité, il n’y a qu’un pas. Depuis 2005, Laurent Kérusoré prête ses traits au personnage de Thomas Marci, dans la série de France 3, "le premier pédé de la télé française", comme il l'a précisé avec fierté dans les colonnes de L’Obs en août dernier. Après plus de quinze ans au casting de la fiction quotidienne, nul doute que Laurent Kérusoré a vu bien des intrigues, parfois des plus émouvantes, d'autres, bien plus rudes. Et pourtant, même avec de l'expérience, l'acteur plongé dans son personnage ne reste pas insensible, notamment quand le conflit s'installe entre lui et son père à l'écran, Roland Marci, interprété par Michel Cordes, comme il l'a raconté à Faustine Bollaert : "En dix-sept années, les auteurs ont fait appel à une imagination débordante. On a vécu des choses terribles, des belles choses. Et récemment, les auteurs ont décidé de créer une guerre entre le père et le fils."

Un affrontement entre un père et son fils, que ni les téléspectateurs ni les acteurs de Plus belle la vie ne comprennent. "Le téléspectateur n'a pas compris, car Roland et Thomas, c'était une valeur sûre. Roland, Thomas, ils s'aiment, ils se respectent. Et les auteurs ont voulu donner un petit coup de pied là-dedans pour changer. Et là Roland et Thomas se font la guerre. (...) Pour moi comme pour Michel Cordes, ça a été très dur de tourner cette fameuse scène au Mistral où tout d'un coup, il me dit : 'Tu n'es plus mon fils'. C'est la première fois que je mets autant de temps à tourner (...)

Lire la suite sur le site de GALA

« L’amour déplace des montagnes » : Laeticia Hallyday veut croire à une réconciliation avec Laura et David
37 ans du prince Harry : pourquoi le souvenir de sa mère Diana le hante plus que jamais
Pourquoi David Hallyday ne se rendra pas au concert hommage à son père
PHOTOS - Brigitte Macron tirée à quatre épingles pour une apparition avec Nicolas Sarkozy
PHOTO - "C'est difficile à vivre" : Iris Mittenaere émue par sa grand-mère atteinte d'Alzheimer

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles