VIDEO Laurence Ferrari horrifiée par une information sur les enfants et la Covid-19

·1 min de lecture

La France est de nouveau confinée, mais les écoles sont toujours ouvertes. Et afin d’éviter qu’il y ait trop de contaminations dans le cadre scolaire, une mesure a été mise en place : le port du masque obligatoire pour les enfants à partir de six ans. Ce lundi 2 novembre dans Punchline, son émission sur CNews, Laurence Ferrari a réagi à un magnéto sur cette situation compliquée pour les enfants et les parents. « Ce n’est pas simple pour les bouts d’choux, évidemment… C’est difficile, parce qu’à six ans, avoir 8h par jour – y compris à la récré – le masque sur le nez, ce n’est pas simple… », a déclaré la présentatrice. Son invité, le docteur Jamil Rahmani, lui a expliqué que cela était nécessaire : « On nous disait que les enfants n’étaient pas contaminants. La plupart des études maintenant montrent que, malheureusement, les enfants sont aussi contaminants que les adultes. D’ailleurs, la Société Américaine de Pédiatrie recommande le masque à partir de 2 ans. » Une information qui a choqué Laurence Ferrari.

La présentatrice de Punchline n’a pas réussi à retenir un cri de stupéfaction. « En Corée du Sud, les enfants ont le masque à partir de 2 ans », a insisté Jamil Rahmani. « Deux ans ! Mon Dieu… », a soufflé Laurence Ferrari, chamboulée. « Et en Chine c’est 3 ans », a précisé le docteur. Karim Zéribi, un des consultants de CNews, s’est montré très agacé : « Dites qu’on doit le mettre à la maternité aussi, il n’y a plus de limite là ! » Une réplique à laquelle Laurence Ferrari a (...)

Lire la suite sur le site de Voici

VIDEO Julien Courbet : victime d’un gros bug en plein direct, il sort les rames
VIDEO L’amour est dans le pré : Émilie et Charlotte étrillent sévèrement Laurent sur son incapacité à séduire
VIDEO Louane : ses confidences touchantes sur cet artiste qui l’a énormément aidée et accompagnée
VIDEO C à vous : Manuel Valls se confie sur un terrible drame familial lié au coronavirus
VIDEO N’oubliez pas les paroles : Nagui tacle les Maestros sur leur niveau pendant les Masters