VIDEO. Dans l'Atlantique Sud, le plus gros iceberg au monde se dirige droit vers un territoire britannique

"Actuellement, c'est le plus gros iceberg de la planète et le 5e plus gros iceberg jamais recensé. Ce qu'il y a de plus dangereux avec ces grands icebergs, c'est la trajectoire qu'ils empruntent." Nommé A68a, un bloc de glace de 150 km de long et de 48 km de large s'est détaché de la banquise à l'ouest de l'Antarctique en juillet 2017. Depuis, il a dérivé vers le nord sur environ 1400 km et se dirige actuellement droit vers les îles de Géorgie du Sud. Ce territoire appartenant au Royaume-Uni n'est pas peuplé, à l'exception de deux stations de recherches pouvant accueillir environ 25 personnes. Mais l'impact de cet iceberg pourrait malgré tout être dévastateur. Un havre de biodiversité exceptionnel en danger ? Si les scientifiques sont inquiets, c'est parce que cette île est un havre de biodiversité exceptionnel. La Géorgie du Sud est incroyablement importante. C'est l'endroit exact où les nutriments en provenance des océans du sud viennent s'amasser et nourrir un nombre incroyable d'animaux marins. L'île abrite 5 millions d'otaries à fourrure antarctique, soit 95 % de la population mondiale, et 400 000 éléphants de mer du sud, soit plus de la moitié des effectifs totaux. Elle est également le principal site de reproduction des manchots royaux avec 450 000 couples recensés. Si l'iceberg arrive jusqu'à cette zone, cela pourrait être dramatique pour ces animaux. Le pôle Sud se réchauffe trois fois plus vite que le reste de la planète, ce qui accélérerait le détachement des icebergs. Entre 1994 et 2017, l'Antarctique a perdu 6500 milliards de tonnes de glace, soit plus de 17 millions de fois le poids de l'Empire State Building.