VIDEO Julien Lepers toujours très amer 3 ans après son éviction, il fustige France Télévisons

C’était une très mauvaise surprise pour les téléspectateurs de Questions pour un champion. Julien Lepers, mythique présentateur depuis 28 ans, avait été évincé de l’émission du jour au lendemain en décembre 2016. Le présentateur ne s’en est jamais vraiment remis, et a livré une guerre sans merci à la société de production FremantleMedia, qui l'employait pour Questions pour un champion. Il a ainsi poursuivi la société aux prud’hommes, mais le verdict n’a pas encore été rendu tant l’affaire divise. Et malgré les années qui sont passées, l’ancien présentateur ne s’est toujours pas remis de ce brutal licenciement. Ainsi, sur le plateau de La Grande Darka ce samedi 11 janvier, alors que Cyril Hanouna le questionne sur divers personnalités, il perd son sang-froid. D’abord quand la photo de Samuel Etienne, son successeur arrive à l’écran. Julien Lepers perd ses mots : « Je l’aime bien », tente-t-il après un moment d’hésitation, alors que les chroniqueurs lui proposent d’autre qualificatifs moins sympathiques tel que « voleur ».

« Je ne suis pas le seul ! »

« On lui a proposé, il a été obligé d’accepter », soutient Cyril Hanouna en parlant de Questions pour un champion. « Mais bien sûr ! Il aurait pu refuser, mais il a accepté ! », rétorque Julien Lepers. Mais alors que la photo de Delphine Ernotte, la patronne de France Télévisions, apparaît à l’écran, cette fois, il sera moins conciliant : « Alors là, dur, dur… là franchement… (…) Je ne suis pas le seul ! Toi qui aimes beaucoup les médias,

Retrouvez cet article sur Voici

Le mannequin Knesia Puntus entre la vie et la mort : sa famille ne croit pas à un accident
PHOTO Jennifer Aniston pose avec Courteney Cox et Lisa Kudrow et affole les fans de Friends
Tendance hiver 2020 : 10 sweats à moins de 50 euros
Meghan et Harry : les sujets épineux sur lesquels ils vont devoir rendre des comptes à Elizabeth II ce lundi
Jazz (la JLC Family) accusée de frapper son mari Laurent : elle sort du silence