VIDEO - Julien Cohen (Affaire conclue) : cette réflexion qui risque de choquer sa femme

Il est considéré comme le séducteur de la bande. Avec son charme, sa tchatche et ses lunettes bleues qui font la différence, Julien Cohen n'hésite jamais à jouer de ses atouts lorsqu'il s'agit de convaincre les candidats qui se rendent sur le plateau d'Affaire Conclue pour mettre en vente un objet. Dans l'émission diffusée ce mardi 2 juin, une jeune femme, qui venait se séparer d'une lampe, n'a pas hésité à flatter l'acolyte de Pierre-Jean Chalençon, en s'étonnant qu'il parte "déjà" à la retraite. Dans la salle des enchères, Caroline Margeridon a demandé à cette candidate ce qu'elle faisait dans la vie. Et cette dernière de répondre : "Je suis cuisinière-pâtissière".

Un commentaire qui n'est pas tombé dans l'oreille d'un sourd et qui a aussitôt fait réagir Julien Cohen : "Ah qu'est-ce que j'aime ça ! J'aurais dû me marier avec une cuisinière!", a-t-il déclaré, enjoué. La principale intéressée l'a alors gentiment recadré, en précisant que son coeur était déjà pris et qu'elle n'était pas intéressée. Une remarque qui risque toutefois de ne pas plaire à Karine, la femme de Julien Cohen, avec qui il partage sa vie depuis plus de vingt ans.

Il est amoureux de la même femme depuis plus de vingt ans

Comme à son habitude, Julien Cohen a tout simplement voulu faire le show. S'il lui arrive de taquiner son épouse dans Affaire Conclue, il l'aime et ne manque d'ailleurs jamais une occasion de le rappeler. En décembre 2019, dans les colonnes de Closer, l'acheteur, qui est aussi père de famille,

Retrouvez cet article sur GALA

Margaux de Frouville face à Didier Raoult : “Il avait envie de rentrer dans un match”
"Vous n'avez pas à m'interrompre" : vif échange entre Rokhaya Diallo et Jean-Christophe Buisson
Guy Bedos a fait "une grève de la faim" avant sa mort : sa fille Victoria raconte ses dernières heures
Kate Middleton vexée par les polémiques? Ces photos qu'elle ne veut pas autoriser
Rachida Dati tire à boulets rouges sur Agnès Buzyn : "Elle ne devait pas revenir"