VIDEO Jean-Michel Maire : cette habitude gênante qui lui "a coûté deux, trois ruptures"

·1 min de lecture

Un Don Juan maladroit. Ce jeudi 12 novembre dans La grande Rassrah !, Jean-Michel Maire faisait face à une ancienne conquête. Le chroniqueur de Touche pas à mon poste, avait raconté avoir vécu une liaison brève mais brulante lors d'un vol en avion Dakar-Paris. Cette “inconnue du vol 747” lui avait à l'époque jeté un verre de jus de tomate au visage au lendemain de leur nuit d’amour. Cyril Hanouna a décidé de rejouer la scène. Sur le plateau étaient conviées trois femmes qui ne se sont pas faites prier pour lui jeter un jus de tomate au visage. Mais problème, Jean-Michel Maire n'a pas reconnu la femme de l'époque.

Prénommée Awa, elle a fait savoir au chroniqueur âgé de 59 ans qu’elle aimerait se remémorer le bon vieux temps. Porté par l'envie d'être courtois, Jean-Michel Maire l'a raccompagnée en coulisses et lui a proposé de se rejoindre pour boire un verre. En revenant sur le plateau, le chroniqueur n'a pu retenir un : “Je joue bien la comédie hein”. Une phrase qui n'a pas échappé aux téléspectateurs... “Je connais des techniciens du son qui vont se faire virer pour ne pas avoir enlevé le micro”, “C’était du fake !”, “Comme si on y avait cru…”, “On a tout entendu !”, a-t-on pu lire sous de nombreux commentaires laissés sous la séquence partagée sur Twitter.

Ce 18 novembre, Jean-Michel Maire confirme son statut de professionnel de la bourde. Le chroniqueur de longue date de Cyril Hanouna a raconté qu'il avait une très mauvaise habitude. Il envoie en effet régulièrement ses textos (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Jean-François Piège tire à son tour la sonnette d’alarme après la fermeture de ses restaurants
VIDEO Shirley Bousquet dévoile son beau salaire pour la série Sous le soleil
VIDEO Michel Boujenah excédé par Daphné Bürki : « Cette femme est folle ! »
Céline Dion : ce message d'espoir qui a touché les internautes
PHOTO Jean-Paul Belmondo : un cliché de l’acteur posté sur Instagram par Nicolas Bedos inquiète