VIDEO Incroyables Transformations : traitée de sorcière par les enfants, une maman émeut les experts

Dans un monde sans préjugés, Christine n’aurait pas eu besoin de se présenter à l’agence des experts d’Incroyables Transformations. Cette maman de 43 ans, qui a une passion pour la mode victorienne depuis son adolescence, s’habille avec énormément de raffinement. C’est bien simple, ses élégantes tenues semblent tout droit sorties d’une série historique à gros budget. Et c’est justement cela qui gêne ses enfants Jocelyn et Aurélien, venus l’inscrire dans l’émission de relooking de M6. « Ça fait limite Halloween… », a expliqué Aurélien, assurant aux experts que « des gens la traitaient de vampire ». Son petit frère s’est souvenu d’un épisode plutôt désagréable : « Une fois, on est allés dans un parc d’attractions et des gens sont venus vers notre maman. Ils lui ont dit : “Madame, on peut prendre une photo ?” Ils pensaient qu’elle faisait partie de l’attraction, ils lui ont même demandé des autographes. » A cela s’ajoutent les regards de travers et les réflexions à la sortie du collège, que les deux garçons vivent parfois mal… au point de ne pas vouloir être vus avec leur mère.

Christine veut changer pour soulager ses enfants

Lorsque Christine est arrivée à l’agence, les experts ont été unanimes : son style était superbe, mais malheureusement pas adapté pour le quotidien. La mère de famille a confirmé : « Le regard des autres est devenu pesant. Je suis maman, j’ai quand même 43 ans… Quand ils étaient petits, ce n’était pas dérangeant, pour eux c’était la vie courante. Mais je vois

Retrouvez cet article sur Voici

VIDEO Laura Tenoudji soignée à la chloroquine : son message aux détracteurs du professeur Didier Raoult
Booba partage une vidéo de sa fille Luna qui fabrique des masques pour les soignants
Love Island : une candidate dézingue le tournage de l'émission présentée par Nabilla
Kate et William : George, Charlotte et Louis applaudissent le personnel soignant dans une vidéo
VIDEO Michel Cymes adresse un message important à ses confrères du corps médical