VIDEO Inès Reg : pourquoi elle a longtemps refusé d'être en couple avec Kevin Debonne

·1 min de lecture

Il met des paillettes dans sa vie (mais pas de moulure dans son appartement) : Kevin Debonne fait le bonheur d'Inès Reg depuis six ans. Et il aurait pu le faire bien avant. Mais elle a mis du temps à réaliser qu'elle l'aimait. Une histoire d'amour et d'amitié qu'ils ont décidé de raconter dans un film, Je te veux, moi non plus, disponible sur Amazon Prime vendredi 26 mars. Le pitch : Nina (Inès Reg) se rend compte que son meilleur ami Dylan (Kevin Debonne), à qui elle met des vents depuis le CE2, est en fait l'amour de sa vie. Mardi 23 mars, ils étaient invités sur le plateau de C à vous pour faire la promotion de leur premier long-métrage. "Le plus gros défaut de Kevin, c'est qu'il s'appelle Kevin, non ?", a demandé Anne-Elisabeth Lemoine à Inès Reg. "C'est ça", a répondu l'humoriste, hilare. "Elle est sympa cette émission, j'aime beaucoup", a ironisé Kevin Debonne.

Plus sérieusement, Inès Reg a expliqué que le prénom de celui qui est devenu son mari a véritablement été un frein à leur relation. "Je m'en veux aujourd'hui, je m'en veux d'avoir été cette nana-là, mais effectivement, je disais cette phrase horrible - pardon mon coeur, aujourd'hui je suis très heureuse - je disais : 'Moi, jamais de la vie je peux me mettre avec un mec qui s'appelle Kevin, impossible'", a-t-elle confié, ajoutant : "Et du coup, on a voulu faire la vanne en l'appelant Dylan dans le film, une petite dédicace cachée". Kevin, lui, n'a jamais douté qu'ils seraient ensemble un jour. "Je savais dès le départ. (...)

Lire la suite sur le site de Voici

VIDEO Nathalie Marquay : ses torrides confidences sur son aventure avec un célèbre chanteur
VIDEO N'oubliez pas les paroles : le tacle de Nagui aux détracteurs qui affirment que le jeu est truqué
PHOTO "On a tout cassé" : Nabilla dévoile l'avancée de son projet impressionnant à Dubaï
VIDEO "Il met les pieds sous la table..." : Nathalie Marquay tacle gentiment l'attitude de Jean-Pierre Pernaut à la maison
Affaire Pierre Ménès : Michèle Bernier révèle ce qui l'a gênée dans sa prise de parole dans TPMP