VIDEO « Une honte nationale » : Amir revient sur sa participation à la version israélienne de la Nouvelle Star

·1 min de lecture

C’est en 2014 que le public français découvre pour la première fois le visage d’Amir, dans The Voice. S’il ne remporte pas le télé-crochet de TF1 à la faveur de Kendji Girac, et après s’être hissé en quart de finale, le jeune homme connait par la suite un succès fulgurant. Longtemps, La Fête, J’ai cherché ou encore On dirait sont autant de chansons qui ont construit sa notoriété dans l’Hexagone. Mais s’il a connu le succès en France, bien avant de se présenter sur la scène de The Voice Amir a passé d’autres castings. Dont celui de la version israélienne de la Nouvelle Star. Né à Paris, c’est à l’âge de huit ans qu’Amir part s’installer en Israël avec sa famille. Bercé par la passion de la musique, le jeune homme ne perd pas de vue son rêve. Et c’est donc tout naturellement qu’il tente le tout pour le tout en 2006.

Ce vendredi 13 novembre, dans le nouveau numéro de La Boite à secrets diffusé sur France 3, Amir a pu redécouvrir les pancartes et autres t-shirts à son effigie fabriqués lors de sa participation au télé-crochet, 14 ans en arrière. « Pendant l’émission, on était 15 candidats, chacun avait 3, 4 personnes dans le public. Et un moment il y a tout un bataillon d’oncles et de tantes à moi qui débarque » s’est souvenu le chanteur face à Faustine Bollaert.

Pour autant, Amir n’oublie pas un moment particulièrement gênant lors de cette fameuse participation : « Je ne savais pas que j’allais me foutre une honte nationale monumentale, en m’asseyant sur le sol au milieu de la chanson. (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Elie Semoun dévoile les premières images bouleversantes du documentaire sur son père décédé
Elizabeth II : l’incroyable dispositif prévu pour célébrer son jubilé de platine en 2022
Bertrand Chameroy : pourquoi il se sent plus libre dans C à vous que sur C8 et W9
Gillian Anderson (The Crown) : cet objet étrange qu’elle a volé sur le plateau de X-Files
VIDEO Christophe Dechavanne : sa remarque à une philosophe sur France 2 ulcère les internautes