VIDEO Harcelée, agressée et séquestrée : les lourdes révélations d'Angèle sur le tournage des Anges

·1 min de lecture

Le programme Les Vacances des Anges 4 ne cesse de faire couler de l'encre. Angèle et Rania, deux candidates de cette édition accusent la production et certaines têtes d'affiche de harcèlement. Invitées, en compagnie de Nathanya, ancienne candidate des Anges, dans Touche pas à mon poste ce mercredi 21 avril, leur ton est vite monté. Quand Cyril Hanouna demande à l'ex-compagne de Greg Yega de définir l'acharnement qu'elle a vécu, celle-ci s'exécute. "Quinze personnes qui vont se mettre sur une seule candidate et vont la pousser psychologiquement à bout", commence la jeune femme avant de préciser : "Ça se fera à travers des humiliations, des insultes, dans mon cas, on m'a aspergée le visage de produit ménager, on m'a insultée de 'pute et de salope', on m'a menacée et on a voulu me frapper". Pire encore, la gagnante de Love Island aurait même été séquestrée lors de ce tournage : "On m'a enfermée dans une chambre à clé parce que j'ai été agressée". Une altercation que la candidate de télé-réalité et influenceuse aurait eu avec Raphaël Pépin, invité à son tour sur le plateau de TPMP, jeudi 22 avril. Ce dernier n'aurait pas été sanctionné par la production.

Les internautes ont été nombreux à réagir au témoignage d'Angèle sur Twitter. "J’ai beaucoup aimé le témoignage d'Angèle, de Rania et de Nathanya sur Les Anges. On a appris plein de choses", "L'histoire d'Angèle dans Les Anges est une leçon pour la génération 2.0. C'est beau à la TV mais c'est l'enfer caché derrière le rideau", "Bravo (...)

Lire la suite sur le site de Voici

VIDEO N'oubliez pas les paroles : Nagui vexé par une candidate stressée, les internautes sont hilares
Top Chef 12 : comment la production s’est adaptée pour le tournage de la guerre des restos ?
VIDEO Les Z'amours : Bruno Guillon menace un candidat malpoli avec sa compagne
VIDEO Les Z'amours : Bruno Guillon dévoile un dossier sur Olivier Minne et le tacle
VIDEO "C'est dégueulasse" : Fréderic Taddéï se souvient du comportement de ses ennemis à la télé