Guy Bedos "a terminé sa vie triste" : Michel Drucker sort de son silence

Une semaine après la mort de Guy Bedos, survenue le 28 mai dernier, Michel Drucker a accepté de s'exprimer dans L'Heure des Pros sur CNews. Ce vendredi 5 juin, l'animateur de Vivement Dimanche a expliqué pourquoi l'humoriste et comédien avait particulièrement mal vécu les derniers mois de sa vie.

C'est une disparition qui a littéralement bouleversé Michel Drucker. Le 25 mai dernier, Nicolas Bedos annonçait, sur les réseaux sociaux, la mort de son père Guy, à l'âge de 85 ans. Si certains, à l'instar de Muriel Robin, se sont exprimés au sujet de ce décès dans les médias, d'autres n'en ont pas eu la force. C'est le cas de Michel Drucker qui, comme l'expliquait Pascal Praud récemment, était trop ému pour en parler : "Il était vraiment en larmes. Il m'a dit : 'C'est ma vie, c'est ma famille, je ne peux pas parler. J'espère que tu sauras traduire simplement mon émotion'", avait indiqué le journaliste de CNews, dans son émission L'Heure des Pros, le 29 mai dernier.

Une semaine après la mort de Guy Bedos, et au lendemain des obsèques de ce dernier, Michel Drucker a accepté de sortir de son silence. Il s'est exprimé, ce vendredi 5 juin, à l'antenne de CNews. L'animateur de Vivement Dimanche, qui est aussi un proche de la famille Bedos, a expliqué pourquoi le comédien se sentait esseulé les derniers mois de sa vie : "Il a terminé sa vie l'esprit ailleurs, il était triste, il mangeait peu. C'est ce que dit Victoria (dans une interview accordée à Paris Match, ndlr), il a presque fait une grève de la faim. Cette pandémie, qui est arrivée à un moment terrible, l'a empêché de voir sa famille pendant les deux mois où il fallait vraiment qu'il les voit beaucoup", a expliqué Michel Drucker.

Ses enfants n'ont pas pu le voir pendant deux mois

Ce jeudi 4 juin, de nombreuses personnalités issues

Retrouvez cet article sur GALA

Ce contenu peut également vous intéresser :

Violences policières : pour Mathieu Kassovitz, la police n’est "pas assez éduquée" et "pas assez payée"
Un café et un Ricard : le petit déjeuner de Jean-Marie Bigard
Koh-Lanta : cet aventurier qui ne pourra pas assister à la finale
VIDEO - Obsèques de Guy Bedos : Jean-Paul Belmondo "essayait de cacher ses larmes"
Brigitte Macron traitée comme une reine lors d’un dîner à l’Elysée