VIDEO. La grippe espagnole, la pandémie la plus meurtrière de l'histoire moderne

La grippe espagnole est la pandémie la plus meurtrière dans l'histoire moderne : elle a touché des dizaines de millions de personnes submergeant les systèmes de santé des pays de plusieurs continents et tué 50 millions de personnes. Les patients présentaient de la fièvre, de la toux et des difficultés respiratoires.Covid-19 et grippe espagnole, deux pandémies différentes Si la maladie a provoqué une frayeur mondiale similaire à celle liée au coronavirus aujourd'hui, les deux pandémies sont toutefois très différentes. En effet, les outils modernes pour comprendre et traiter les virus n'existaient pas il y a 100 ans. Aussi, les déplacements de masse dûs à la Première Guerre mondiale ont rapidement répandu la maladie. Et contrairement au coronavirus, qui frappe plus durement les personnes plus âgées, la grippe espagnole était mortelle parmi les jeunes et les bien-portants. L'épidémie de la grippe espagnole a rapidement disparu à l'été 1919. Cependant, il y a aussi des gestes simples qui ont aidé à sauver des vies, les mêmes qui sont aujourd'hui utilisés pour combattre le coronavirus.