VIDEO. Grève en ligne : des jeunes activistes continuent leur combat pour le climat

De la Turquie à la Russie en passant par l'Argentine, la France ou encore l'Inde, des jeunes à travers le monde poursuivent leur combat pour le climat. Pour Jamie Margolin, résident aux États-Unis, il est important de maintenir l'élan de la mobilisation. "Nous devons aller sur Twitter, sur Instagram et sur Facebook pour faire savoir aux gens que le changement climatique n'est pas en vacances, que le changement climatique est là", souligne Vanessa Nakate, une Ougandaise.Le changement climatique n'a pas pris de pause, il est ici et il détruit la vie de gens, comme il l'a toujours fait. Vanessa Nakate à Brut.En Inde, Ridhima Pandey voit, à travers cette période de confinement, "une période de guérison pour notre Terre-Mère". En Turquie, Selin Gören demande au Parlement turc de "mettre en œuvre l'accord de Paris sur le climat". "Pour résoudre une crise, il faut d'abord reconnaître qu'il s'agit d'une crise", lance-t-il. Aussi, en Argentine, Julieta Itzcovich appelle à la solidarité pour amorcer des changements.