VIDEO. Gilles Verdez prend la défense d'Éric Drouet et se fait rappeler à l'ordre par Cyril Hanouna : "Vous êtes fou !"

Dans Touche pas à mon poste, Gilles Verdez a tenu des propos douteux en prenant la défense d'Éric Drouet, militant des Gilets Jaunes qui appelait à "rentrer à l'Élysée" ce weekend en marge des manifestations.

Tensions dans Touche pas à mon poste jeudi 6 décembre. En plein nouveau débat sur les Gilets Jaunes, les chroniqueurs revenaient sur les propos douteux tenus par Eric Drouet sur le plateau de BFMTV la veille. Le militant des Giles Jaunes proposait aux manifestants d'investir l'Élysée en marge des manifestations prévues à Paris samedi 8 décembre. Alors que Géraldine Maillet jugeait ces propos "hors-la-loi", Gilles Verdez, lui, a pris la défense du Gilet Jaune controversé.

"Je ne suis pas choqué par ces propos. Je sais que je suis minoritaire, mais depuis le début, j'essaie de comprendre le mouvement des Gilets Jaunes, et de parler avec eux" a démarré Gilles Verdez, rapidement coupé par Cyril Hanouna qui lui reprochait d'être "démago". "Quand vous n'êtes pas entendu, quand vous n'êtes pas écouté. Il dit qu'il faut aller à l'Élysée pour être écouté. C'est la dernière limite qui vous semble possible d'atteindre" a osé défendre le journaliste de CNEWS.

"Vous vous rendez compte de ce que vous dites là ?"

Rapidement coupé par ses collègues chroniqueurs ébahis, Gilles Verdez a été dans un premier temps recadré par Jean-Michel Maire, qui lui reprochait de pousser les Français à "mettre le feu à l'Élysée" : "Vous déformez mes propos" s'est étonné Gilles Verdez. Agacé par une telle prise de position, Matthieu Delormeau a à son tour reproché à son collègue de faire la banalisation de la violence : "Ça va être un carnage et c'est un appel à avoir du sang sur les mains".

Dans un deuxième temps, Cyril Hanouna a pris part au débat en condamnant les propos tenus par Gilles Verdez : "Vous vous rendez compte de ce qu'il va se passer ? Vous vous rendez compte de ce que vous dites là ? S'il y a des Gilets Jaunes, imaginons, ils forcent l'Élysée, et s'il y a des snipers ? Vous vous rendez compte ? Vous êtes fou ! Vous vous rendez compte s'il y a des morts ?" a déploré l'animateur.

"Je trouve ça presque criminel"

Quelques minutes plus (...)

Lire la suite sur Telestar.fr

VIDEO. "C'est une potiche !" : quand Matthieu Delormeau insulte (sans le savoir) la compagne d'un patron de C8
C'est que de la télé : Nathalie Marquay-Pernaut rejoint la bande de Valérie Bénaïm
VIDEO. Cyril Hanouna dévoile son nouveau projet ambitieux : "Je veux créer une banque du cœur"
VIDEO. "J'étais frappée" : Isabelle Morini-Bosc révèle dans TPMP avoir été victime de harcèlement scolaire
VIDEO. "J'ai un souvenir horrible de la pension" : Matthieu Delormeau se confie sur son adolescence douloureuse