VIDEO - Francis Huster émoustillé par Brigitte Bardot : son anecdote très osée...

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

En 1973, Francis Huster a donné la réplique à Brigitte Bardot, véritable icône des années 1960, dans le film L’histoire très bonne et très joyeuse de Colinot trousse-chemise. Un tournage qui l'a tellement marqué que le comédien l'a encore évoqué ce jeudi 30 septembre, sur le plateau de C à vous. Celui qui a consacré deux livres à Jean-Baptiste Poquelin dit Molière, a raconté une anecdote très osée.

Après s'être souvenu d'Isabelle Adjani, Francis Huster a révélé la difficulté qu'il a eue lorsqu'il a dû jouer une scène nu avec Brigitte Bardot. "C'était pas si facile parce que j'avais peur de bander, s'est-il exclamé, amusant Anne-Elisabeth Lemoine et ses chroniqueurs. Je me suis mis un sparadrap comme un imbécile, ça n'a rien empêché, j'avais mal." Une révélation que l'acteur de 73 ans avait déjà faite il y a quelques années, face à Michel Drucker.

"Comment on tourne nu avec Brigitte?", lui a demandé l'animateur. Amusé, il a alors livré une réponse assez énigmatique : "On se met du sparadrap!" Puis il a fini par expliquer que ce stratagème avait pour but de lui éviter une érection gênante devant l’actrice et le reste de l’équipe il s’était "mis un sparadrap sur le zizi". Déjà, Francis Huster avait dû admettre que cela n'avait pas été trop efficace. Et même si l’actrice l’a regardé, dans le détail, en le prenant "pour un fou", selon ses mots, tout s’est néanmoins "très bien passé".

Lire la suite sur le site de GALA

"Un douloureux combat" : Camille Lacourt revient sur la bataille difficile livrée par sa compagne
"Lâchez-moi !" : Marlène Schiappa ulcérée par un homme politique "obsessionnel"
Retraites : Édouard Philippe sèchement recadré par Jean Castex
VIDÉO - Francis Huster : ce qu'il n'a "jamais pardonné" à Isabelle Adjani
VIDÉO - Francis Huster sauvé de la cécité : ses confidences poignantes

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles