VIDEO - Frédéric Lopez, un journaliste pas comme les autres : découvrez son surnom peu flatteur

Un souvenir qui l’a certainement conforté dans son choix d’arrêter la télévision. Invité, ce vendredi 15 novembre, sur le plateau de C à vous, sur France 5, Frédéric Lopez a raconté un épisode survenu le 17 juillet 1996, alors que, journaliste à LCI, il devait couvrir le crash du boeing 747 de la Trans World Airlines au large de New York. Pour cela, il fallait se rendre à l’aéroport Charles de Gaulle afin de recueillir les témoignages des proches et familles des victimes. Rapidement, le journaliste notait que la seule indication qui s’affichait sur les panneaux d’informations indiquait un vol « annulé », sans mention de l’accident qui n’a laissé aucun survivant parmi les 230 personnes à bord. Disposant de peu d'informations, Frédéric Lopez était chargé de meubler tandis que les familles apprenaient au compte-goutte ce qui venait de se passer : « Pendant que je parlais, il y avait des êtres humains qui venaient chercher leurs familles à l’aéroport, qui comprenaient pas pourquoi est-ce que le vol était annulé, et qui allaient au comptoir. Et là, on leur annonçait ce qui venait de se passer. Donc vous imaginez l’effondrement. »

Chargé comme les autres journalistes de capturer la douleur des personnes présentes à l’aéroport ce jour-là, Frédéric Lopez s’est d’abord senti démuni mais a trouvé un soulagement dans les réactions de ses confrères et consœurs : « J’entendais des journalistes reprendre leur micro et dire : “Mais qu’est-ce que je suis en train de faire ?“. Moi, j’étais heureux

Retrouvez cet article sur GALA

Christian Jacob président des Républicains, découvrez son surnom peu flatteur
Le gendre de Jacques Chirac Frédéric Salat-Baroux pas franchement apprécié ? Ce surnom peu flatteur
Emmanuel Macron : ce nouveau surnom pas vraiment flatteur
Meghan Markle et Harry : leur surnom peu flatteur au sein de la famille royale
Nagui : découvrez son drôle de surnom