VIDÉO - Fashion Week : un vigile de Vuitton gifle un adolescent de 13 ans

Un agent de sécurité gifle un enfant de 13 ans à la Fashion Week - Capture d'écran Twitter / @anatolium (Capture d'écran Twitter / @anatolium)

Ce mardi, alors que la Fashion Week se terminait, un vigile a été filmé en train d’insulter et de gifler un adolescent de 13 ans. L’homme, qui travaillait pour un prestataire de la maison Vuitton, aurait également tenu des propos homophobes.

Les images sont choquantes et la vidéo a déjà fait le tour du net. Et pour cause, comme le rapporte le site 7sur7.be, elles montrent un homme à la large carrure qui gifle un adolescent de 13 ans et lui intime de se calmer sans raison apparente. Sauf que l’auteur du coup n’est pas n’importe qui, c’est un agent de sécurité de la Fashion Week, qui travaille pour un prestataire de la maison Vuitton.

Les faits se sont déroulés ce mardi 4 octobre alors que cette célébration de la mode prenait fin le jour-même. À ce stade de l’affaire, les raisons de la colère totalement disproportionnée du vigile ne sont pas connues avec précision. Selon le médiatique avocat Juan Branco, qui a partagé la vidéo, l’adolescent de 13 ans aurait simplement tenté de s’approcher de stars payées par Louis Vuitton pour faire de la publicité pour la marque. "Les agents de LVMH ont frappé un enfant de 13 ans. LVMH a fait supprimer la vidéo. Mais on l’avait sauvegardée", a expliqué l’avocat.

Un gifle et des insultes homophobes

Contactée par Cnews, la direction de Louis Vuitton a fermement condamné cette gifle : "Louis Vuitton condamne toute forme de violence et présente ses sincères excuses pour ce geste indigne." Et d'ajouter : "Dès que nous avons pris connaissance de cet incident, la Maison a instamment exigé de son prestataire que cet agent ne travaille plus pour Louis Vuitton et que les mesures nécessaires soient mises en place pour qu’une telle situation ne se reproduise jamais."

D’après des témoins présents sur place, le vigile aurait également tenu des propos homophobes à l’encontre du jeune garçon qu’il a frappé. Au moment où sont écrites ces lignes, aucun dépôt de plainte n’avait été rendu public.

VIDÉO - "Tu es une blague" : Gigi Hadid s'en prend à Kanye West après ses propos polémiques à la Fashion Week