VIDEO – Emmanuel Macron "pas stressé" : les confidences intimes de Bernard Montiel

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Emmanuel Macron a mis le cap sur Marseille pour une visite de trois jours. Ce mercredi 1er septembre, Cyril Hanouna et ses chroniqueurs ont commenté le déplacement du président de la République dans la cité phocéenne et sont notamment revenus sur l'accueil mitigé qu'il a reçu lors de son arrivée à l'Hôtel de Ville, où "il s'est fait huer par des Marseillais en colère", comme l'a rappelé l'animateur de C8 en plateau. "Ceux qui se déplacent, ce sont ceux qui ont envie de gueuler. Ce sont d'abord vos opposants. Il n'y a que ça dans des gens qui ont envie de gueuler", a fait remarquer le communicant Florian Silnicki sur le plateau de TPMP. Cyril Hanouna a ensuite demandé à Bernard Montiel, proche du couple présidentiel, si le chef de l'État était "stressé" durant ces déplacements.

Et l'ami de Brigitte Macron de répondre : "Pas du tout." Et d'ajouter : "On en a parlé. Il va au devant des Français comme il aime le faire, il regrette un peu toutes ces mesures de sécurité évidemment", a confié Bernard Montiel, qui a rappelé qu'Emmanuel Macron était "un homme de contact." Le chroniqueur de TPMP en a profité pour évoquer la gifle que le chef de l'État a reçue, lors d'un déplacement dans la Drôme, en juin dernier : "Il s'est pris une gifle ou un soufflé comme on a dit à l'époque, bon ce n'est pas dramatique non plus. Quoi qu'il aurait pu très mal réagir le connaissant, il aurait pu être un peu plus violent peut-être", a-t-il fait savoir.

Si la sécurité du président de la République a été (...)

Lire la suite sur le site de GALA

« La plus dangereuse » : Emmanuel Macron et son entourage ont désigné leur véritable ennemie pour 2022
"Embrasse-moi" : ces mots de Jacques Chirac que Valérie Pécresse n'a pas oubliés
"Il a fait une énorme connerie" : Emmanuel Macron fait ricaner les ténors de la droite sur 2022
Bernard Tapie : sa fille Sophie est "là pour lui tous les jours"
Ingrid Chauvin divorcée : "Il m'a fallu surmonter un profond sentiment de culpabilité"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles