VIDEO - Emmanuel Macron : pourquoi il a si peu parlé de ses parents pendant sa campagne

·1 min de lecture

Ils s'appellent Jean-Michel et Françoise. A l'inverse de sa grand-mère Manette, dont Emmanuel Macron était très proche, les parents de l'actuel président de la République ont quant à eux très peu été évoqués par leur fils durant la campagne présidentielle. Si le candidat de La République En Marche a fait ce choix, c'est en raison de leur profession. C'est en tout cas ce qu'a expliqué la journaliste Anne Fulda, ce vendredi 13 novembre, sur le plateau de L'Heure des Pros : "On a l'impression qu'il y a eu presque une forme de concurrence entre la mère et la grand-mère. C'était presque une relation filiale (...) C'est vrai que dans le storytelling qu'il avait fait pendant sa campagne, ça le servait. C'était plus vendeur de mettre en avant sa grand-mère qui était prof, plutôt que ses parents, qui étaient tous les deux médecins, ce qui faisait plus bourgeois", a-t-elle expliqué à l'antenne de CNews.

Si les parents d'Emmanuel Macron se sont toujours fait très discrets, on sait que sa grand-mère Germaine, surnommée Manette, abritait ses amours avec Brigitte Macron, à l'époque où ils vivaient encore à Amiens. La principale intéressée, décédée en 2013, a semble-t-il joué un rôle essentiel dans l'épanouissement du couple Macron, puisque c'est elle qui protégeait la relation de son petit-fils avec sa professeure, de vingt-quatre ans son aînée. "C'est chez Manette que le lycéen, amoureux fou de son enseignante du club théâtre, Brigitte Auzière, trouvera le rare - le seul ? - soutien prêt à (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Carla Bruni en deuil : son vibrant hommage à un psychanalyste qui l'a "tant aidée"
"C'est pas trop dur ?" : François Hollande s'explique après sa question "désinvolte" à Emmanuel Macron
Melania Trump refuse de rencontrer Jill Biden : Hillary Clinton s'en mêle
Louis Bertignac : sa femme évoque son combat contre le handicap invisible de leur fils
« Il n'y est pas du tout » : Gérald Darmanin épinglé par la majorité