VIDEO Emmanuel Macron annonce la suspension des vaccinations avec AstraZeneca

·1 min de lecture

Plusieurs vaccins sont inoculés en France pour contrer la Covid-19. Si celui de Pfizer/BioNTech semble jusqu’ici ne pas faire de vagues, celui d’AstraZeneca est loin de faire l’unanimité chez les scientifiques et les pouvoirs publics : retards de livraison, doutes sur la rigueur des tests cliniques, efficacité remise en question… Malgré la promotion faite par Olivier Véran, les critiques sont nombreuses et sont devenues plus graves ces derniers jours. Le 8 mars, la Norvège a annoncé la mort par hémorragie cérébrale d’une soignante de moins de 50 ans qui avait reçu une injection. Si le lien entre les deux n’a pas été établi à ce stade, la Norvège a suspendu dès le 11 mars dernier les vaccinations avec AstraZeneca « par précaution ». D’autres pays ont pris la même décision : la Bulgarie, l’Irlande ou encore la Norvège, les Pays-Bas et l’Allemagne ce 15 mars. L'institut médical Paul-Ehrlich, qui conseille le gouvernement allemand, a relevé des cas de formation de caillots sanguins chez des personnes vaccinées en Europe et indiqué que « d'autres examens [sont] nécessaires ».

La suspension des vaccinations chez le voisin allemand a suscité logiquement de vives interrogations en France. A Montauban pour le 26e sommet franco-espagnol, Emmanuel Macron a abordé le sujet lors de sa conférence de presse. Invité à réagir aux décisions des autres pays européens, le président s’est exprimé : « Vous avez raison de rappeler que plusieurs partenaires européens ont décidé de suspendre l’usage du (...)

Lire la suite sur le site de Voici

PHOTO Maeva Ghennam : plus sexy que jamais, la belle brune s'affiche seins nus
Anniversaire de Sabrina (Boys Boys Boys) : que devient la chanteuse ?
Nikos Aliagas : son message d'espoir pour la célébration d'une la fête grecque
Mika très ému : ses tristes confidences sur la disparition de sa maman
Rebecca Hampton (Plus belle la vie) : pourquoi sa fille était ravie lors du premier confinement