VIDEO "Je me suis effondré en larmes" : l'émotion de Baptiste en intégrant les Masters de N'oubliez pas les paroles

·1 min de lecture

Il avance doucement mais sûrement. Mercredi 21 avril, Baptiste, Maestro de N'oubliez pas les paroles, a remporté une vingt-septième victoire. Et pour tenter de remporter 20 000 euros de plus, il a chanté Elle a les yeux révolver, de Marc Lavoine. "J'espère que l'émotion ne me fait pas dire n'importe quoi", a-t-il déclaré avant de bloquer les paroles du dernier palier du jeu... les bonnes paroles. De quoi faire grimper ses gains à 122 000 euros et le hisser à la 31ème place ex-aequo avec Johanna au classement des meilleurs Maestros. Une place qui permet à Baptiste d'accéder aux prestigieux Masters de l'émission. Pour son plus grand bonheur.

"Je me suis effondré en larmes", a confié Baptiste dans une interview accordée à Télé-Loisirs. Et d'ajouter : "Je réalise ce qui m’arrive, mais je n’arrive pas à y croire. C’est une grosse marche dans mon parcours. Ça m’émeut beaucoup de me dire que j’en suis arrivé jusque-là. On a beau savoir qu’on en est capable, j’en ai enquillé des émissions avant d’en arriver là !" Et il s'est mis beaucoup de pression : "J’avais très peur pendant la finale. J’étais ému par avance, et j’avais peur de dire un mot de travers sur Elle a les yeux revolver de Marc Lavoine. En début d’émission, en off, j’avais fait remarquer à Nagui que je pouvais peut-être rentrer dans les Masters".

S'il est fier, Baptiste reste concentré. "C’est un siège éjectable, je sais que je ne peux pas perdre maintenant. Sinon, je ne serai plus aux prochains Masters. D’ici l’automne prochain, (...)

Lire la suite sur le site de Voici

VIDEO "Ça sent le brûlé !" : des candidats de Top Chef évacués à cause d'un incendie pendant la guerre des restos
VIDEO TPMP : Nathanya (Les Anges) raconte le jour où elle aurait failli être "enterrée vivante" sur le tournage
Jean Castex : pourquoi sa conférence de presse suscite la colère des téléspectateurs avant sa diffusion
George Clooney : une ancienne partenaire de jeu se confie sur leur béguin réciproque
Bernard Tapie : pourquoi il a vécu la nuit de son agression comme "un signe"