VIDEO - Edouard Philippe va-t-il remettre ses enfants à l'école ? Gêné, il répond

La question du retour progressif des enfants à l'école le 11 mai est sur toutes les lèvres. Alors qu'Edouard Philippe présentait les derniers détails de son plan de déconfinement, un journaliste n'a pas pu résister à la tentation de l'interroger, non pas en tant que ministre, mais en qualité de père de famille. Pris de court, le chef du gouvernement, très discret sur sa vie privée, n'a eu d'autre choix que de répondre… Non sans difficulté.

Sous le regard amusé d'Olivier Véran, le père d'Anatole, Léonard et Sarah a pris quelques secondes de réflexion avant de se lancer. "Je n'ai pas l'habitude de parler de mes enfants en public", a soupiré l'ancien maire du Havre, avant de préciser que l'un d'entre eux "est élève en première, l'autre en troisième, et ne sont donc pas concernés à ce stade par la reprise des cours". "La petite dernière est en CM1", a poursuivi Edouard Philippe, et de souligner, "elle n'est pas dans les niveaux prioritaires". Bien qu'il "préférerait qu'elle puisse reprendre l'école", le premier ministre aurait, "après un contact avec son professeur", décidé que "s'il y avait un public plus prioritaire, elle laisserait sa place".

Moins confiant que Sibeth Ndiaye

Une réponse plus nuancée que celle de Sibeth Ndiaye. Interrogée par nos confrères de RTL le 29 avril, la porte-parole du gouvernement avait fait savoir que ses enfants - des jumelles âgées de 9 ans prénommées Youmali et Ingissolyn ainsi qu'un petit garçon de 6 ans du nom de Djimane - reprendront bel et bien

Retrouvez cet article sur GALA

Florence Foresti : sa première apparition surprise depuis la polémique des César
Rupert Grint (Harry Potter) est papa pour la première fois : c’est une petite fille !
François Hollande pas franchement enthousiaste de retrouver Emmanuel Macron le 8 mai
Jacques Chirac : avec quelles stars a-t-il fêté sa victoire en 1995
Maurane, décédée il y a deux ans : l'hommage de Lara Fabian en chanson