VIDEO - Dans le dressing de Bilal Hassani

Vous rêvez de savoir ce que contient le dressing d’une star de la chanson ? Vous êtes bien tombé ! Bilal Hassani nous a ouvert les portes de sa penderie pour nous dévoiler ses trois pièces coup de cœur. Et surprise, certaines d’entre elles ont été imaginées par Bilal himself !

« L’idée, c’est que je voulais montrer les deux identités qui cohabitent en moi. Il y a ce côté que vous connaissez sûrement beaucoup plus qui est le Bilal extravagant, qui a la perruque, qui est toujours à fond. Mais il y a aussi un moi très timide, qui n’aime pas trop qu’on le voit et qui aime s’habiller un peu plus discret. C’est pourquoi je voulais mélanger ces deux mondes et créer la collection parfaite pour tous les mood différents. Ce qui est cool avec cette collection, c’est qu’elle est genderless, donc tout le monde peut porter les fringues sans se demander si c’est pour femme ou pour homme ».

Vous l’avez compris, notre cher Bilal ajoute une corde de plus à son arc. En collaboration avec la marque de prêt-à-porter Jennyfer, cette collection unisexe était (très) attendue par ses fans. Il nous présente ici ses trois pièces coup de coeur.

Le bomber, son crush aux allures 90's

« Ce bomber représente complètement mes two faces : il est noir de l’extérieur, donc on pourrait se dire que c’est une pièce discrète, très minimaliste. Mais quand à l’intérieur, il est couleur menthe. Ce n’est pas commun ! »

Les lunettes Rayban, son best friend de longue date

Bilal nous raconte avec beaucoup d’humour son histoire

Retrouvez cet article sur Voici

Tiffany (Mariés au premier regard) : le message bouleversant de son mari Justin après la naissance de leur fille
Mask Singer : Philippe Manœuvre est-il caché sous le costume de l’aigle ? Le journaliste répond
Les Princes et les Princesses de l’amour : Illan explique pourquoi il a les yeux rouges
Roman Polanski : un collectif demande sa disqualification aux Prix du cinéma européen
Mort de Cha In Ha : l’acteur coréen de 27 ans retrouvé sans vie à son domicile