VIDEO. Discriminations : à quoi va servir la "grande consultation en ligne" ?

"Lorsque vous êtes une femme enceinte et qu'on vous discrimine dans votre travail parce que vous êtes enceinte, parfois vous n'osez pas déposer plainte parce que vous ne savez pas comment vous le prouvez", explique Élisabeth Moreno, ministre déléguée chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l'Égalité des chances. Emmanuel Macron l'avait annoncé sur Brut en décembre 2020. Deux mois après l'apparition d'une plateforme anti-discriminations, le gouvernement lance une consultation en ligne sur ce sujet. Pour en savoir plus, Brut est allé voir Élisabeth Moreno, la ministre déléguée en charge de ce dossier. On lui a demandé à quoi allait servir cette consultation. "Il y a huit domaines que nous avons choisis pour parler de la discrimination", explique-t-elle. Parmi ces domaines : l'emploi, la culture ou encore la santé. La consultation va durer deux mois et donner lieu à un rapport, qui sera remis à Élisabeth Moreno et Jean Castex à la fin du mois de juin. "Nous allons recueillir les meilleures idées et les meilleures pratiques et nous allons nous assurer de les mettre en œuvre. Est-ce qu'il faut une énième loi ? Je ne crois pas. Est-ce qu'il faut faire respecter la loi pour que tout le monde se sente respecté dans sa dignité ? Oui", développe la ministre.